Le TAS confirme l'exclusion du club coréen!

Reuters

Le club champion d'Asie en titre, Jeonbuk Hyundai Motors, reste exclu de la Ligue des champions d'Asie en raison d'accusations de matches arrangés, a indiqué le Tribunal arbitral du sport (TAS) vendredi.

Le club sud-coréen avait saisi "en urgence" le Tribunal arbitral du sport pour faire lever son exclusion de la Ligue des champions d'Asie, décidée le 18 janvier par la Confédération asiatique (AFC).

Le club est accusé d'être "indirectement impliqué" dans une tentative de truquer les résultats de matches de championnat national durant les saisons 2013 et 2014.

"Pour le moment, la décision (de l'AFC) reste en vigueur et le club coréen reste inéligibile pour une participation à la Ligue des champions d'Asie 2017", a décidé le TAS. 

En septembre, Jeonbuk Hyundai Motors s'est vu retirer 9 points et a écopé d'une amende de 100 millions de wons (83.000 dollars américains, 77.000 euros) après que l'un de ses recruteurs a été condamné pour avoir offert de l'argent à des arbitres durant la saison 2013. 

Le club sud-coréen a remporté la saison dernière, pour la 2e fois après 2006, la Ligue des champions d'Asie en battant le club des Emirats arabes unis, Al Ain.