L'Argentine bat le Mexique, 1er but pour Icardi et Dybala

AFP

Les Argentins avaient déjà disposé des Mexicains, 2 à 0, vendredi à Cordoba.

Souvent maladroit avec l'Argentine alors qu'il excelle avec l'Inter de Milan, Icardi a attendu sa 8e sélection pour marquer son 1er but. Dès la 2e minute, dans la surface, il a crocheté un défenseur puis placé une frappe du gauche, hors de portée du gardien Jesus Corona.

Face à une équipe mexicaine privée de ses meilleurs joueurs, l'Albiceleste a dominé sans forcer avec un onze remanié, sans Dybala ni Lo Celso.

En fin de match, l'Argentine a doublé la mise grâce à Dybala. Bien servi par Giovani Simeone, fils de l'entraîneur de l'Atlético Madrid, Dybala a remporté son duel face à Corona, d'une frappe assurée du pied gauche.

Avec quatre victoires (Irak, Guatemala, Mexique à deux reprises), un nul (Colombie) et une défaite (Brésil) le sélectionneur intérimaire Lionel Scaloni pourrait être prolongé jusqu'à la Copa América, en juin au Brésil.
"Il ne faut pas leur mettre de pression, il faut leur enlever. Ce sont des joueurs importants", a déclaré Lionel Scaloni après la rencontre.

"Au-delà du but, je suis heureux de terminer l'année avec une victoire", a confié Icardi.

En six matches, Scaloni a appelé des nouveaux joueurs et permis aux cadres comme Messi, Di Maria et Agüero de souffler après un Mondial décevant et à une nouvelle génération de s'affirmer.

Habituellement dans l'ombre de Messi, Paulo Dybala a montré en sélection le potentiel qu'on lui connaît à la Juventus. L'arrière gauche de l'Ajax Nicolas Tagliafico a confirmé comme capitaine et la défense n'a concédé qu'un but en six matches.