Inauguration du premier stade qatari construit pour le Mondial-2022

AFP

Sur la pelouse du stade Al-Wakrah, situé à une quinzaine de kilomètre au sud de la capitale Doha et qui a coûté 575 millions de dollars (515 millions d'euros), Al-Duhail a battu Al-Sadd (4-1) devant près de 40.000 spectateurs pour remporter la 46e édition de la Coupe du Qatar.

L'enceinte au toit rétractable et à l'architecture futuriste, inspirée des voiles de bateaux de pêche traditionnels, a été plongée dans la pénombre pour le show organisé avant le coup d'envoi. Des artistes ont interprété une chorégraphie autour d'une perle gonflable géante placée au centre du stade impeccablement décoré pour l'événement.

Conçu par l'architecte irako-britannique Zaha Hadid, ce stade, situé dans une ville côtière au sud de Doha, a résonné de la clameur des supporters tandis que les équipes d'al-Sadd et al-Duhail pénétraient sur le terrain. 

Des embouteillages se sont formés à l'extérieur alors que les contrôles de sécurité étaient nombreux à l'approche du coup d'envoi. Les gradins étaient quasiment pleins. 

"J'ai parcouru le monde et visité beaucoup de stades dans différentes villes, notamment au Royaume-Uni", raconte Yousef al-Jaber, 35 ans, directeur de recherche pour une compagnie pétrolière de Doha.

"Enfin, il m'est possible d'aller dans un (stade) qatari de classe mondiale", ajoute ce fan de l'équipe britannique de Chelsea, accompagné de sa femme et de ses deux fils. 

"C'est (un stade) unique en son genre, son design est futuriste. Al-Wakrah est une ville côtière et ils s'en sont inspirés pour l'architecture", s'enthousiasme le supporter. 

Le toit rétractable qui couvre le terrain --inspiré des voiles de bateaux de pêche-- est composé de 1.400 pièces, expédiées depuis l'Italie. 

Lors d'une cérémonie qui a précédé le match, le stade a été plongé dans la pénombre tandis qu'une performance était exécutée par des artistes autour d'une perle gonflable géante illuminée au centre de la pelouse. 

Une vidéo retraçant l'histoire de cette nation du Golfe a été diffusée sur deux écrans géants.

Sur les huit stades que le Qatar construit ou rénove pour la Coupe du monde de football 2022, seul un, le Khalifa International était déjà ouvert. Il accueillera cette année les championnats du monde d'athlétisme.