EURO 2016 : L'UKRAINE DÉPLOIE SES AILES

beIN SPORTS

Passée par les barrages et une double confrontation victorieuse contre la Slovénie (2-0 ; 1-1) pour accéder à l’Euro 2016, l’Ukraine a déjà atteint son objectif avant même de débuter la compétition : participer au deuxième Championnat d’Europe consécutif de son histoire. Après 2012 et une chute au premier tour (une victoire, deux défaites), la Sbirna tentera pour la première fois de passer le cut des phases de poule avec dans son groupe l’Allemagne, la Pologne et l’Irlande du Nord. Une ambition légitime. Et réalisable ?

Plongée dans une situation instable géopolitiquement, l’Ukraine vit des heures difficiles hors football mais peut compter sportivement sur la puissance de ses clubs nationaux en Coupes d’Europe et notamment en Ligue Europa. Ainsi, le Shakhtar Donetsk a atteint les demi-finales de C3 cette saison alors que le Dnipro Dnipropetrovsk a été défait en finale en 2015. Quant au Dynamo Kiev, il est lui aussi un candidat régulier chaque année aux places d’honneurs dans la compétition.

Cette bonne santé sportive permet au sélectionneur Mykhaylo Fomenko de disposer d’un noyau dur de belle facture avec dans les buts l’expérimenté Andrei Pyatov (Shakhtar Donetsk), au poste d’avant-centre Roman Zozulya (Dnipro) et Yevhen Seleznov (Shakhtar Donetsk), tout en misant sur deux grands talents dans les couloirs : Yevhen Konoplyanka (FC Séville) et le capitaine Andriy Yarmolenko (Dynamo Kiev). Deux éléments moteurs de la sélection nationale, à la panoplie offensive variée et sur qui reposeront les espoirs du pays d’Europe de l’Est lors de l’Euro. A noter que ce Championnat d’Europe sera certainement la dernière apparition du vétéran Anatoliy Tymoshchuk (37 ans) avec les Jovto-Bakytni (les « Bleu et Jaune »).

Le joueur à suivre : Andriy Yarmolenko

Entre Konoplyanka et Yarmolenko, nous choisissons le milieu offensif de 26 ans, souvent décisif avec l’Ukraine (22 buts). Ailier racé et imprévisible, l’élégant gaucher du Dynamo est un sacré empêcheur de tourner en rond pour les latéraux adverses, avec un sens du dribble magistral et des inspirations détonantes. En 23 matchs de championnat ukrainien, le natif de Saint-Pétersbourg a fait trembler les filets à 13 reprises.

Meilleur buteur de l’Ukraine lors des éliminatoires (6 réalisations), il a su se montrer prépondérant lors des barrages avec un but à l’aller et au retour contre la Slovénie. Pressenti comme chaque été pour rejoindre un club de haut standing, l’Euro pourrait être sa porte d’entrée vers un plus grand club européen.

L'équipe type

La liste des 23 

L’avis de la rédac’

Bien organisé derrière et imprévisible devant, l’Ukraine a tout de l’équipe poil à gratter dans le groupe C. Dès lors, une accession au second tour de la Sbirna n’aurait rien d’une surprise si elle sort sans trop de casse de son premier match contre la redoutable Allemagne.

Fiche équipe Ukraine

Retrouvez les autres équipes ici !