EURO 2016 - IRLANDE DU NORD : LA GREEN AND WHITE ARMY EN ORDRE DE MARCHE

beIN SPORTS

Qui aurait parié sur une qualification des hommes de Michael O’Neill pour l’Euro ? Placée entres autres dans le groupe de la Grèce, de la Roumanie et de la Hongrie, l’Irlande du Nord a déjoué les pronostics en s’adjugeant la première place du groupe F, le tout en ne concédant qu’une seule défaite lors des éliminatoires (2-0 en Roumanie). Une sacrée surprise pour la petite nation du Royaume-Uni (moins de 2 millions d’habitants), longtemps restée dans l’ombre de l’Eire. Une époque désormais révolue puisqu’à l'instar de leurs rivaux de Dublin, les Vert et Blanc de Belfast seront bien présents sur les pelouses hexagonales dans une dizaine de jours.

Dès lors, qu’attendre de la 26ème nation au classement FIFA ? Derrière l’Allemagne, la lutte s’annonce serrée dans le groupe C entre la Pologne, l’Ukraine et donc l’Irlande du Nord. Mais une place parmi les meilleurs troisièmes paraît tout à fait jouable pour les coéquipiers du capitaine Steven Davis(Southampton). La sélection vit une période idyllique avec, le 28 mars dernier et une victoire contre la Slovénie (1-0), un dixième match consécutif sans défaite ; une première dans son histoire. Contre la Biélorussie vendredi (3-1), elle a même porté ce total à onze.

Combative sur le pré et difficile à manier, l’Irlande du Nord a des atouts à faire valoir dans sa quête des huitièmes de finale, avec notamment l’une des révélations des qualifications : Kyle Lafferty ou encore Will Grigg, meilleur scoreur de D3 anglaise avec Wigan (25 buts).

Le joueur à suivre : Kyle Lafferty

Avec ses 7 réalisations, Kyle Lafferty s’est imposé comme le grand bonhomme de la Green and White Army lors des éliminatoires. Une réussite en équipe nationale qu’il n’a pas su transposer en club cette saison. Cantonné au banc à Norwich, le joueur de 28 ans a pris la direction de Birmingham en cours d’exercice, où il a seulement inscrit un but en six apparitions en Championship.

Avant-centre longiligne (1m93), son point fort se situe évidemment dans les airs, où ses déviations se révèlent prépondérantes dans le jeu tout en verticalité des Nord-Irlandais. Sa très belle forme en sélection est toujours d’actualité puisqu’il a inscrit contre la Biélorussie le 17ème but de sa carrière sous le maillot nord-irlandais.

L'équipe type

La liste des 23

L’avis de la rédac’

Forte de sa première place en qualifications, l’Irlande de Nord n’a aucun complexe à nourrir à l’heure de d’entamer le premier Euro de son histoire. Dès lors, pourquoi ne pas imaginer les Nord-Irlandais titiller les favoris de sa poule et décrocher une place de meilleur troisième ?

Fiche équipe de l'Irlande du Nord 

Retrouvez les autres équipes ici !