Schalke gagne et s'éloigne de la zone rouge

AFP

Schalke, futur adversaire de Manchester City en Ligue des champions, s'est donné un peu d'air en Bundesliga en battant Wolfsburg 2-1 dimanche, sans son capitaine et emblématique gardien Fährmann, relégué sur le banc à la surprise générale.

Plombé par un début de saison catastrophique, Schalke remonte au soir de la 18e journée à la 12e place avec 21 points: sept d'avance sur le premier relégable et sept de retard sur le dernier européen.

Daniel Caligiuri a réussi un doublé (8e sur pénalty et 78e). Elvis Rexhbecaj a répondu pour Wolfsburg (20e).

L'entraîneur Domenico Tedesco avait provoqué la stupeur en laissant sur le banc son gardien et capitaine Ralf Fährmann, 30 ans, dont la place n'avait jamais été remise en question depuis qu'il s'était imposé en équipe première en novembre 2013.

Le gardien international espoir de l'Allemagne Alexander Nübel était dans les buts.

"C'était une décision très difficile à prendre", a reconnu Tedesco avant le coup d'envoi, "il est à juste titre notre capitaine et le reste. Mais lors des derniers matches il a manqué d'assurance. Et Alex (Nübel) a été super à l'entraînement.

Sa mise à l'écart "n'est pas définitive", a cependant nuancé Tedesco, qui a reçu le soutien total de ses dirigeants sur cette décision.

Fährmann avait manqué trois matches sur blessure cet automne et Nübel avait donné toute satisfaction.
Dans l'autre match dimanche, Berlin est allé gagner 3-1 sur le terrain de la lanterne rouge Nuremberg. Le Hertha est 7e, à deux points seulement de la dernière place européenne occupée par Wolfsburg.