Boateng ne veut pas "s'enfuir" du Bayern

REUTERS

"Je ne vais certainement pas m'enfuir, les situations peuvent changer rapidement", dit-il, alors que son président Uli Hoeness lui a publiquement conseillé en début de semaine de chercher un nouveau club.

"Je peux m'imaginer rester au Bayern, je suis encore motivé et je vais attaquer la nouvelle saison" dit-il, en réponse aux critiques qui lui ont reproché son manque d'implication ces derniers mois.

Agé de 30 ans, le champion du monde 2014 était il y a un an encore incontournable en défense centrale. Il a peu à peu perdu sa place cette saison au profit du jeune Niklas Süle. Il n'a joué ni le match du titre en championnat ni la finale de la coupe, gagnée contre Leipzig (3-0).

Lui-même attribue sa mauvaise saison au choc provoqué par son transfert manqué au Paris SG en début de saison. "Dans ma tête j'étais déjà parti", raconte-t-il. "Quand on te fait une promesse aussi ferme, et que soudainement on te dit +Non+, quelque chose s'effondre en toi".

Le PSG s'était entendu avec Boateng, puis a finalement refusé de payer la somme de 50 millions réclamée par le Bayern. L'incident avait provoqué la fureur du Bayern, qui s'en était pris au directeur sportif du PSG Antero Enrique.

"Je lui conseillerais de quitter le club. Je pense qu'il a besoin d'un nouveau challenge", avait lancé dimanche le président du Bayern Uli Hoeness. "Il ne semble plus avoir sa place ici. En tant qu'ami je lui conseillerais de se chercher un nouveau club".

Le défenseur, également débarqué de l'équipe nationale par Joachim Löw, est sous contrat avec Munich jusqu'à fin 2021.