Bayern: Rummenigge assure que Kovac n'a jamais été remis en question

AFP

Le patron du Bayern Munich Karl-Heinz Rummenigge a coupé court aux rumeurs vendredi en affirmant que l'entraîneur Niko Kovac n'avait jamais été "remis en question".

"Mais personne n'a remis en question le fait qu'il soit encore notre entraîneur la saison prochaine", a lancé Rummenigge, tentant de mettre fin à des semaines de spéculations sur l'avenir du technicien de 47 ans.

L'homme fort du Bayern, qui s'exprimait lors d'une table ronde organisée par le quotidien Bild, avait lui-même alimenté les rumeurs en refusant de soutenir publiquement son entraîneur, contrairement au président du club Uli Hoeness, chaud partisan du Croate.

"Ce qui est fructueux dans mes relations avec Uli Hoeness, a commenté Rummenigge, c'est que nous avons de temps à autre des opinions divergentes. Mais si j'avais une opinion divergente sur l'entraîneur, il ne serait pas entraîneur."

"Je crois, a-t-il ajouté, que lorsqu'on devient champion d'Allemagne dès sa première année d'entraîneur au Bayern, c'est certainement un succès. C'est un jeune entraîneur, relativement inexpérimenté".

Le Bayern a remporté son septième titre de champion d'Allemagne avec difficulté, ne s'assurant le trophée qu'à la dernière journée. Il a été éliminé de la Ligue des champions dès les 8es de finale par Liverpool, avec une cinglante défaite 3-1 à domicile.

Il peut réussir samedi le doublé national s'il bat Leipzig en finale de la coupe d'Allemagne.