Federer en quarts à Dubaï, en quête de son 100e titre

Reuters

Cette victoire obtenue "sur le fil du rasoir" selon Federer, est la septième en sept confrontations pour le Suisse de 37 ans, actuellement numéro 7 mondial, contre l'Espagnol, âgé lui de 35 ans et classé au 32e rang ATP. 

"Je suis heureux d'être resté calme, j'avais un bon feeling même si je ne jouais pas à mon meilleur niveau", a réagi Federer après coup. "Tu es vraiment sur le fil du rasoir à certains moments du match, voilà comment ça se passe".

"J'avais toujours l'impression que ça allait me tomber dessus dans les moments décisifs", a ajouté l'homme aux vingt Grand Chelem.

Preuve de ces moments d'absence, Verdasco a réussi à prendre un set à Federer, qui en avait d'ailleurs déjà laissé un au premier tour lundi face à l'Allemand Philipp Kohlschreiber (6-4, 3-6, 6-1). 

Pour une place dans le dernier carré et pour poursuivre la recherche de son titre centenaire, le maître bâlois affrontera jeudi le Hongrois Marton Fucsovics, 35e mondial, vainqueur de Jan-Lennard Struff 6-4, 6-2.

"Je ne suis pas certain d'arriver à 100. C'est tout ce que je peux dire", a relativisé Federer. Tête de série numéro 2, le Suisse est néanmoins plus que jamais favori du tournoi après la chute surprise, mercredi, de la tête de série numéro 1 Kei Nishikori (6e mondial) face au jeune Polonais de 22 ans, Hubert Hurkacz.