PANORAMIC

Ligue 2 - Robert Malm : "Ça va être une soirée de dingues !"

Robert Malm est prêt à vivre une dernière soirée folle ce vendredi pour le Multiplex de la dernière journée de L2 sur beIN SPORTS 1. Six équipes peuvent encore monter en Ligue 1 !

Robert Malm, pour vous, le podium actuel (Strasbourg, Amiens et Troyes) sera-t-il le podium final ?
C’est une bonne question. Je pense que pour Strasbourg oui, pour les autres, j’ai comme l’impression que ça peut encore bouger… Ce championnat est assez dingue pour que le classement soit encore bouleversé. Vendredi dernier, Strasbourg était en Ligue 1 pendant quelques minutes, avant de se retrouver 3ème puis en tête. On aura le droit à un suspense jusqu’à la 95ème minute. J’espère qu’on vivra une aussi belle soirée que lors de la 37ème journée.

Pour vous, quel déplacement est le plus piégeux entre celui d’Amiens à Reims ou celui de Troyes à Sochaux ?
Les deux équipes qui reçoivent n’ont plus rien à jouer. Mais on sait qu’Amiens est capable d’aller faire le job du côté de Reims. Par contre, Troyes, c’est là où j’ai un petit peu de crainte, malgré l’expérience des Nivet et des Darbion. A eux deux, ils ne peuvent pas faire tout seul. Je vous dis ça par rapport à l’inconstance qu’a pu avoir Troyes depuis le début de la saison à l’extérieur…

Lens, 4ème et qui reçoit Niort, reste à l’affût en cas de faux pas devant…
Lens devra faire le job à la maison. On sait que Niort est une équipe embêtante à jouer. On a vu qu’ils ont posé des difficultés à Strasbourg. Rien n’est gagné pour Lens. Finalement, l’équipe qui a peut-être le plus beau coup à faire, c’est Nîmes ! C’est la meilleure équipe à l’extérieur qui se rend à Laval qui est dans le seau. C’est peut-être elle qui a le meilleur coup à faire.

Vous conseillez donc aux supporters nîmois d’être devant beIN SPORTS à partir de 20h30 vendredi ?
Bien sûr quand on sait ce qu’ils sont capables de faire ! De toute manière, Nîmes n’a rien à perdre. Quoi qu’il arrive, on pourra les féliciter pour leur saison. Maintenant, on sait qu’ils sont capables de tout à l’extérieur : ils sont allés gagner à Lens et à Brest. Cette équipe-là sait voyager. Après, il faudra compter avec les résultats des autres.

En bas du classement, Auxerre est l’équipe la mieux partie pour se maintenir mais Orléans pourra aussi s’en sortir…
Le final en bas est aussi passionnant que celui du haut du tableau. On a déjà un condamné, c’est Laval. Maintenant, il y a le Red Star qui est en très mauvaise posture et qui se rend à Auxerre qui va devoir assurer le coup avec la pression d’Orléans. Auxerre a tout intérêt à rester en Ligue 2, car, sinon, ça serait une catastrophe ! Cela ferait prendre au nouveau projet du retard. Francis Graille, nommé président hier, arrive pour restructurer ce club car on ne sait plus trop où on navigue à l’AJA. 

C’est votre dernière de la saison avec Samuel Ollivier avec qui vous formez un beau couple le vendredi soir…
Le couple du vendredi soir va très bien (sourire). Il a hâte de voir ce que cette dernière journée va donner car on n’a jamais vu ça : six équipes capables de monter à l’issue de cette ultime échéance. On espère avoir autant de spectacle que vendredi dernier où on a vu quand même 30 buts sur 10 matchs, ce qui n’est pas rien. Je pense tout simplement qu’on va vivre une soirée de dingues ! On est prêt, j’espère que les joueurs le seront aussi et que l'enjeu ne va pas prendre le pas sur le jeu. Mais on attend que ça. Rendez-vous dès 20h00 pour la prise d’antenne et 30 minutes plus tard pour le coup d’envoi !

Le calendrier de la 38ème journée de L2

AC Ajaccio - Tours
Auxerre - Red Star
Brest - Gazélec Ajaccio
Clermont - Valenciennes
Laval - Nîmes 
Le Havre - Orléans
Lens - Niort
Reims - Amiens
Sochaux - Troyes
Strasbourg - Bourg-en-Bresse