WTA : Osaka tient son nouveau coach et elle ne se refuse rien

Naomi Osaka a retrouvé un coach. Très instable dans ce domaine (elle a ensuite travaillé avec Jermaine Jenkins avant de le congédier à son tour puis a terminé l'année avec son père comme entraîneur) depuis la fin de sa collaboration avec l'Allemand Sascha Bajin, qui avait pris ensuite en main la destinée de Kristina Mladenovic, la Japonaise tient son nouveau mentor. Et il s'agit ni plus ni moins que du Belge Wim Fissette, soit ce qui se fait de mieux ou presque actuellement sur le circuit, a révélé sur Twitter l'ancien joueur Filip Dewulf et compatriote de Fissette tandis que l'agent de la numéro 3 mondiale Stuart Duguid a publié une photo de la « Team Osaka » sur Instagram dans laquelle figure Fissette, qui compte par ailleurs depuis quelques heures sur le réseau social une nouvelle abonnée nommée... Naomi Osaka.

Halep, Clijsters, Azarenka, Konta, Kerber...


Le Belge est à la fois l'un des coachs les plus connus et des meilleurs du circuit féminin pour avoir notamment déjà eu sous sa coupe depuis ses débuts deux anciennes numéros 1 mondiales la Roumaine Simona Halep, finaliste à Roland-Garros sous les ordres de Fissette, et l'Allemande Angelique Kerber, sacrée à Wimbledon en 2018 avec l'entraîneur belge, la Britannique Johanna Konta ou encore une autre Allemande Sabine Lisicki. L'ex-joueur âgé aujourd'hui de 39 ans, dont la réputation n'est plus à faire, a également été l'entraîneur par le passé de la Biélorusse Victoria Azarenka (par deux fois) et de Kim Clijsters, qui fera son grand retour aux affaires cette saison et qu'il avait conduite au titre à deux reprises à l'US Open (en 2009 et 2010) et à l'Open d'Australie en 2010. Deux joueuses qui ont elles aussi comme Halep et Kerber eu les honneurs de prendre place dans le trône du classement WTA à plusieurs reprises dans leur carrière. Nul doute qu'avec Fissette dans son box, Osaka, qui avait terminé très fort la saison avec des succès à Pékin et Tokyo, peut de nouveau toucher les étoiles.