WTA - Madrid : Direction les quarts de finale pour Petra Kvitova, Ashleigh Barty et Belinda Bencic

Petra Kvitova n’a pas commis d’impair. Tête de série numéro 9 du tournoi WTA de Madrid, la Tchèque a validé son billet pour les quarts de finale aux dépens de Veronika Kudermetova, prenant l’ascendant dès les premiers échanges. En effet, avec le break dès la première mise en jeu de son adversaire, la 12eme joueuse mondial a pris un avantage définitif dans la première manche, n’étant jamais inquiété sur sa propre mise en jeu et concluant la manche à sa deuxième opportunité. Mais ce break obtenu précocement dans le premier set, Petra Kvitova n’est jamais parvenue à l’obtenir dans le deuxième. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir des opportunités, avec une balle dans le troisième jeu puis deux autres dans le neuvième. Et, à force de laisser passer sa chance, la Tchèque a vu Veronika Kudermetova saisir la sienne. Sur sa première balle de break du match, la 28eme joueuse mondiale a recollé à une manche partout. Profitant du trou d’air de son adversaire, la Russe aurait pu prendre l’ascendant dès l’entame du dernier set mais Petra Kvitova a immédiatement réagi pour aller prendre le service de la Russe. Ecartant au passage deux balles de débreak, la Tchèque a scellé le sort de la rencontre à sa première balle de match (6-3, 4-6, 6-4 en 2h03’). Ashleigh Barty ou Iga Swiatek sera son adversaire pour une place dans le dernier carré.

Barty vient à bout de Swiatek


Pour une place dans le dernier carré, Petra Kvitova aura fort à faire. C’est, en effet, la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty qui sera sur son chemin en quarts de finale. L’Australienne a remporté le choc des deux dernières joueuses ayant remporté Roland-Garros face à Iga Swiatek. Une rencontre que la Polonaise a démarré tambour battant avec le break d’entrée pour mener trois jeux à rien mais le réveil de la tête de série numéro 1 a été fracassant pour revenir à trois jeux partout. L’Australienne s’est alors montré patiente et, au tout dernier moment, a frappé pour aller prendre le service de la Polonaise puis conclure le premier set sur son service. La deuxième manche s’est décantée plus rapidement. En effet, Ashleigh Barty a converti sa première balle de break du set dès le troisième jeu avant d’écarter trois balles de débreak dans le sixième jeu. Plus inquiétée à partir de là, l’Australienne a mis un terme définitif au suspense à sa deuxième balle de match (7-5, 6-4 en 1h42’). Une victoire qui a tous les airs d’un message envoyé à la concurrence à quelques semaines des Internationaux de France.

Bencic profite de l’abandon de Jabeur


Belinda Bencic sera également au rendez-vous des quarts de finale dans la capitale espagnole. La tête de série numéro 8 du tournoi n’a toutefois pas eu à se battre jusqu’au bout de son duel avec Ons Jabeur, qui a préféré jeter l’éponge. Une rencontre qui a débuté par un véritable bras de fer. En effet, tout au long de la première manche, les deux joueuses ont chacune eu l’opportunité de prendre le service de l’autre, la Tunisienne ayant même deux balles de première manche dans le dixième jeu. C’est toutefois au jeu décisif qu’elles se sont expliquées. Remportant les quatre derniers points, Belinda Bencic a fait la différence pour remporter la manche initiale. L’entame du deuxième set a été du même acabit, avec aucune des deux joueuses qui n’a été mise en difficulté au service. Mais, à l’issue du septième jeu, Ons Jabeur a fait appel au service médical du tournoi pour une douleur musculaire au niveau des ischio-jambiers de la jambe droite. Après la pause d’un bandage, la Tunisienne a repris le jeu mais, au bout de deux points, l’évidence était claire. La 25eme joueuse mondiale a fait signe qu’elle abandonnait la partie (7-6, 4-3 en 1h37’). Paula Badosa sera l’adversaire de Belinda Bencic en quarts de finale. L’Espagnole a remporté un duel d’abord acharné, avec chacune des deux joueuses qui a remporté une manche au jeu décisif, puis à sens unique. Remportant les six derniers jeux, Paula Badosa a validé son billet (6-7, 7-6, 6-0 en 2h36’).

MADRID (Espagne, WTA 1000, terre battue, 2 546 105€)
Tenante du titre (en 2019) : Kiki Bertens (PBS)

Huitièmes de finale
Barty (AUS, n°1) bat Swiatek (POL, n°14) : 7-5, 6-4
Kvitova (RTC, n°9) bat Kudermetova (RUS) : 6-3, 4-6, 6-4
Badosa (ESP, WC) bat Sevastova (LET, Q) : 6-7 (0), 7-6 (3), 6-0
Bencic (SUI, n°8) bat Jabeur (TUN) : 7-6 (2), 4-3

Sabalenka (BIE, n°5) - Pegula (USA)
Mertens (BEL, n°13) - Halep (ROU, n°3)
Pavlyuchenkova (RUS) - Brady (USA, n°11)
Sakkari (GRE, n°16) - Muchova (RTC)

>