WTA - Dubaï : Mladenovic a joué blessée

Kristina Mladenovic gagnante et... blessée. Après avoir décroché sa première victoire de la saison dans un tableau final, ce mardi au 1er tour à Dubaï, aux dépens de la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (6-4, 6-3), la Française a révélé qu'elle avait disputé cette rencontre blessée. Plus exactement, à une question d'un journaliste en conférence de presse à propos d'un soi-disant problème aux abdominaux, la Nordiste en a dit beaucoup plus sur sa douleur, avouant qu'elle avait dû serrer les dents pendant cette partie. « J'ai un énorme plâtre au ventre (...) A priori, c'est une grosse contracture mais je n'ai pas encore pu passer d'échographie (...) Je sentais que c'était mauvais au service mais qu'il fallait que je me relâche et que ça allait se mettre en place (...) Au début, j'étais complètement déréglée au service, j'ai commis pas mal de doubles fautes. Après, je me suis accrochée », a expliqué Mladenovic, ravi que le travail effectué avec son frère et entraîneur Luka Mladenovic a porté ses fruits. « On a bien préparé tactiquement le match et on s'est adapté par rapport aux petits bobos. Tout le monde a ses petits bobos et il faut faire avec. »

Mladenovic assure qu'elle a retenu la leçon de Melbourne


Sortie finalement victorieuse de son quatrième en quatre jours (quatre victoires, elle a disputé les qualifications), la 38eme mondiale espère néanmoins être de nouveau à cent pour cent pour son prochain match. Car un obstacle de taille, en la personne de Karolina Pliskova l'attend pour une place au troisième tour de ce WTA Premier. Il y a trois semaines à Melbourne, la Tchèque avait pris aisément le dessus sur la Française (6-1, 7-5). La numéro 1 française estime toutefois que l'histoire ne sera pas la même à Dubaï. « À l'Open d'Australie, je n'ai pas saisi mes occasions en début de match. Il y avait de longs jeux serrés et je n'ai pas réussi à les faire. Ça a défilé. » Mladenovic assure qu'elle a retenu la leçon de cette échec, et fera tout pour le démontrer sur le court mercredi. « Il faut rester humble, ça sera mon cinquième match, je vais enchaîner. Il faudra que je retourne bien, bien la bouger, être agressive, ne pas la laisser installer son jeu. » Et espérer que ses abdominaux la laissent tranquille, cette fois.