Premier titre pour Ferro !

Reuters

Une première finale sur le circuit WTA, c'est toujours particulier. Surtout lorsque l'on affronte une joueuse du top 50 mondial, accessoirement une compatriote et une partenaire d'entraînement. Fiona Ferro n'a pourtant pas tremblé. La Niçoise de 22 ans a remporté dimanche le tournoi de Lausanne en dominant Alizé Cornet en trois manches (6-1, 2-6, 6-1) et 1h43 de jeu.

Sur la terre battue helvète, on aurait pu penser que l'expérience parlerait. Cornet, 48e mondiale, n'a d'ailleurs pas paniqué après la perte assez brutale du premier set. Les quatorze années de carrière de la joueuse de 29 ans lui permettaient de trouver un second souffle et de rebondir dans une deuxième manche décousue. C'est là que Ferro aurait logiquement dû être en difficulté sur le plan mental. Il n'en a rien été. En 35 minutes, celle qui pointera au 74e rang du classement mondial lors de sa prochaine actualisation, a réglé l'addition, bien plus sereine que son adversaire.

Le public de Lausanne a pu constater depuis le début du tournoi que la Française était du genre tenace. Lors du deuxième tour face à la Roumaine Mihaela Buzarnescu, Ferro avait réussi à l'emporter après avoir été menée 6-1, 5-2. Un déclic qui lui a donné suffisamment de confiance pour remporter ses rencontres suivantes avec aplomb. Ce contexte particulier - il s'agissait de la première confrontation entre les deux joueuses, ainsi que de la première finale franco-française depuis 10 ans et un affrontement entre Aravane Rezaï et Marion Bartoli en 2009 à Bali - ne l'a pas désarçonnée. C'est évidemment de bon augure en vue de futurs tournois sur terre face à une opposition plus relevée.