Open d'Australie : Stosur bénéficie d'une wildcard

Au crépuscule de sa carrière à 37 ans, Samantha Stosur disputera probablement en 2022 une de ses dernières saisons au plus haut niveau. D'autant plus que l'Australienne est sur le déclin depuis un long moment. En 2020 elle n'avait remporté qu'une seule rencontre. Rebelote cette année avec un seul succès acquis à l'Open d'Australie contre sa compatriote Destanee Aiava avant de s'incliner au second tour face à l'Américaine Jessica Pegula.

Le dernier titre glané par Samantha Stosur sur le circuit WTA remonte à 2017, c'était à Strasbourg. Et l'apogée de sa carrière fut atteint en 2011 lorsqu'elle remporta l'US Open aux dépens de la locale et grande favorite de cette édition, Serena Williams.  Etalant toute sa puissance, et sa détermination, la native de Brisbane a soulevé à Flushing Meadows son unique titre en Grand Chelem.



Cette année, Serena Williams manquera l'Open d'Australie en raison d'une blessure aux ischio-jambiers mais pas Samantha Stosur, invitée par les organisateurs. Bénéficiant d'une wildcard pour ce qui pourrait être sa dernière apparition dans ce tournoi majeur, elle sera l'une des coqueluches du public de Melbourne avec Ashleigh Barty, une des favorites pour le titre. Ses compatriotes Storms Sanders, Daria Saville et Maddison Inglis ont également reçu un précieux sésame.

Des forfaits de taille


L'Open d'Australie débutera le 17 janvier 2022 mais déplore de nombreuses absences dans le tableau féminin. Outre Serena Williams, la finaliste de la dernière édition, l'Américaine Jennifer Brady, a également déclaré forfait en raison d'une blessure au pied. La numéro 4 mondiale, la Tchèque Karolina Pliskova, manquera pour sa part ce grand rendez-vous, touchée à la main. Même son de cloche pour la Canadienne Bianca Andreescu. L'ancienne vainqueur de l'US Open en 2019 a besoin de se ressourcer mentalement avant de revenir au premier plan.

>