Wimbledon : Osaka annonce son forfait

panoramic


Quelques heures après l’absence annoncée d’Eugenie Bouchard, Wimbledon voit une autre joueuse, d’un tout autre calibre, se retirer de l’édition à venir qui se tiendra du 27 juin au 10 juillet. Il s’agit de l’ancienne numéro 1 mondiale Naomi Osaka. Sur ses réseaux sociaux, la Japonaise annonce qu’elle n’est pas guérie d’une blessure au tendon d’Achille. « Me voici en train de courir sur un tapis roulant dans l’eau parce que mon tendon d’Achille est toujours aussi têtu », informait-elle déjà la semaine dernière quant à cette blessure. Bien qu’elle soit motivée par un problème physique, l’absence de Naomi Osaka du Grand Chelem londonien n’est pas si surprenante. Après son élimination au 1er tour de Roland-Garros devant Amanda Anisimova, la joueuse aux quatre titres majeurs manifestait sa désapprobation quant à la décision de l’ATP et la WTA de ne pas distribuer de points pendant le tournoi.


La non-distribution de points mettait déjà sa participation en péril


« J'ai l’impression que si je joue Wimbledon sans point, c'est un peu comme un tournoi d’exhibition. Je sais que ce n'est pas le cas, mais mon cerveau va interpréter les choses comme cela. Quand je pense que c'est un tournoi d’exhibition, je ne vais pas me donner à 100 %. Je n'ai pas pris ma décision, mais je penche plus pour ne pas jouer compte tenu des circonstances actuelles », relevait-elle en conférence de presse. Naomi Osaka, dont le meilleur résultat à Wimbledon est un 3eme tour, n’a plus pris part à l’épreuve britannique depuis 2019. Le tournoi a été annulé par la pandémie de coronavirus en 2020 puis elle a décidé de ne pas prendre part à l’édition 2021 pour préserver sa santé mentale. Depuis cette polémique née l’an dernier à Roland-Garros où elle a refusé de prendre part aux conférences de presse, l’intéressée connait plus de bas que de hauts dans sa carrière. Tombée à la 43eme place mondiale, elle marche désormais par à-coups.

>