Wimbledon : Matteo Berrettini croit en ses chances de sacre

Reuters

"Je ne sais pas si je suis le favori tant que Novak (Djokovic) et Rafa (Nadal) sont là; Rafa a déjà remporté deux fois Wimbledon, et personne ne s'attendait à ce qu'il gagne en Australie (en début d'année, après six mois d’arrêt de toute compétition pour soigner sa blessure au pied, NDLR)", a déclaré Berrettini, 26 ans et N.11 mondial, à Sky Sport Italia. "Je ne pense pas être le favori, mais je sais que je peux le faire, et je ne peux pas empêcher les gens d'avoir les yeux braqués sur moi", a-t-il poursuivi. "Mon objectif est de vivre un grand tournoi à Wimbledon et j'espère que ce seront deux semaines très intenses."

Dimanche, ce gros serveur de 1,96 m a rejoint le club fermé de ceux ayant remporté deux fois de suite le Queen's, où il tient désormais compagnie à John McEnroe, Jimmy Connors, Boris Becker, Ivan Lendl, Lleyton Hewitt, Andy Roddick et Andy Murray, tous anciens N.1 mondiaux. Le dimanche précédent, pour son tournoi de rentrée après un arrêt de trois mois pendant lequel il a subi une petite intervention chirurgicale à la main droite, Berrettini avait également soulevé la coupe du vainqueur sur le gazon de Stuttgart. Le tournoi de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, débute lundi prochain et sera à suivre en exclusivité sur beIN SPORTS. Aucun Italien jusqu'à présent n'y a remporté le simple hommes. L'an dernier, Berrettini s'était incliné en finale face à Novak Djokovic en quatre sets.


>