Ligue des Nations (Finale) : Les Bleus sacrés après leur victoire face aux Etats-Unis

Panoramic


Les Bleus ont tremblé mais ramènent la coupe à la maison ! Au lendemain d’une démonstration de force face à l’Italie, les joueurs d’Andrea Giani sont allés au bout de leur long parcours en Ligue des Nations à l’issue d’une finale intense face aux Etats-Unis. Sur le parquet de l’Unipol Arena de Bologne, les Tricolores ont réalisé une entame de match quasiment parfaite. Prenant très tôt trois longueurs d’avance, les coéquipiers de Jean Patry (17 points) ont même infligé un 10-1 à une sélection américaine qui était sortie victorieuse du duel entre les deux formations durant la phase préliminaire de la compétition. Baissant un peu de pied en toute fin de manche, les Bleus ont finalement su convertir leur première balle de set. Restant sur la même lancée, les champions olympiques ont maintenu la tête des Américains sous l’eau et pris un large ascendant sur eux, l’écart atteignant cinq points.


Les Etats-Unis se sont réveillés


Les coéquipiers d’un Earvin Ngapeth très inspiré (22 points) ont su garder un matelas oscillant entre cinq et six longueurs jusqu’au bout d’une deuxième manche qu’ils ont maîtrisé. C’est alors que les Américains ont commencé à hausser leur niveau. Parvenant à trouver des solutions au block, les coéquipiers d’Aaron Russell (20 points) ont rendu la pareille à l’équipe de France. Très rapidement avec un avantage de quatre unités, les joueurs de John Speraw n’ont jamais laissé aux Tricolores la moindre opportunité de revenir à hauteur. Devant un public acquis à leur cause, sans doute une conséquence du succès français face à l’Italie ce samedi, les Américains se sont relancés. Ne voulant voir le doute s’installer, les protégés d’Andrea Giani ont pris le score dès le début du quatrième set mais ça n’a pas été plus loin qu’un point d’avance et ça n’a pas duré très longtemps. Grâce à un Torey Defalco (17 points) replacé en pointe, les Etats-Unis ont posé toujours plus de problèmes aux Bleus, qui n’ont pas trouvé les réponses.


Brizard a guidé les Bleus


Un temps revenus à une longueur, ils n’ont pas pu inverser totalement la tendance et, sur un service manqué d’Earvin Ngapeth, les deux équipes ont été contraintes de disputer un tiebreak. C’est à ce moment qu’Antoine Brizard (5 points) est sorti de sa boîte. Précis et puissant au service, il a mis en grande difficulté la réception américaine et lancé une série de six points remportés consécutivement par les Bleus. Un départ canon dans cette dernière manche jouée en quinze points qui a donné le ton. N’arrivant jamais à remporter plus de deux points consécutivement, les joueurs américains ont couru derrière le score mais sans se rapprocher à moins de deux longueurs. Terminant sur un 4-1, les Bleus ont scellé le sort de cette finale (25-16, 25-19, 15-25, 21-25, 15-10). Après deux titres en Ligue Mondiale, un Euro et une médaille d’or olympique, l’équipe de France ajoute un nouveau trophée à son palmarès et donne déjà rendez-vous pour le Mondial, qui démarre à la fin du mois d’août en Pologne et en Slovénie.

VOLLEY - LIGUE DES NATIONS / PHASE FINALE
Du 20 au 24 juillet 2022, à Bologne (Italie)

Finale - Dimanche 24 juillet
France - Etats-Unis : 3-2 (25-16, 25-19, 15-25, 21-25, 15-10)

Petite finale - Dimanche 24 juillet
Italie - Pologne : 0-3 (16-25, 23-25, 20-25)

Demi-finales - Samedi 23 juillet 2022
Pologne - Etats-Unis : 0-3 (22-25, 23-25, 13-25)
Italie - France : 0-3 (22-25, 20-25, 15-25)

Quarts de finale
Mercredi 20 juillet 2022
Etats-Unis - Brésil : 3-1 (20-25, 25-22, 25-23, 25-17)
Italie - Pays-Bas : 3-1 (21-25, 25-22, 25-13, 25-22)

Jeudi 21 juillet 2022
France - Japon : 3-0 (26-24, 25-16, 25-20)
Pologne - Iran : 3-2 (25-21, 24-26, 25-18, 16-25, 15-7)

>