Ligue B (H/Finale) : Le titre et la montée pour Saint-Nazaire

L’éclipse aura duré sept saisons. Relégué administrativement en Nationale 1 à l’issue de la saison 2014-2015, Saint-Nazaire va reprendre place en Ligue A masculine la saison prochaine. Remonté en Ligue B masculine dès la saison 2016-2017, finaliste malheureux du championnat en 2018 et la saison passée face au Plessis-Robinson, le club de Loire-Atlantique a atteint son but avec un succès sans coup férir face à Saint-Quentin. Après avoir dominé les deux premiers matchs de cette finale, disputée au meilleur des cinq manches, Saint-Nazaire avait l’occasion de conclure dès ce dimanche dans l’Aisne. Si Saint-Quentin, grâce à Niklas Kronthaler (18 points) et Jérôme Clere (18 points) a pris un meilleur départ avec le gain de la première manche, Saint-Nazaire a très vite repris le dessus. La deuxième manche a été d’abord accrochée mais, très vite, la donne a changé et permis aux joueurs de Gilles Gosselin de recoller.


Saint-Nazaire va remplacer l’AS Cannes


Dos au mur pour conserver une chance de titre et de montée dans l’élite, les joueurs de Saint-Quentin ont tout donné. Toutefois, les coéquipiers d’Illia Kovalov (16 points) et Helder Spencer (15 points) ont su serrer le jeu pour virer en tête au terme de la troisième manche. Un temps indécise mais sans jamais voir Saint-Quentin passer devant, le quatrième set a vu Saint-Nazaire accélérer la cadence pour être rapidement hors d’atteinte. Concernés jusqu’au bout, les joueurs de Loire-Atlantique ont mis fin au suspense à leur troisième balle de match (29-27, 20-25, 26-28, 21-25) et signent leur troisième succès en autant de rencontre. Sacré champion de France au terme d’une saison qu’il aura dominé de bout en bout, avec 18 victoires en 20 matchs de saison régulière puis une seule défaite en huit rencontres disputées dans le cadre des play-offs, Saint-Nazaire va prendre l’ascenseur vers la Ligue A masculine, dans lequel il croisera l’AS Cannes.

>