Ligue A (H/Finale match d’appui) : Après avoir sauvé trois balles de match, l'AS Cannes remporte le titre

L’AS Cannes est passé par toutes les émotions. Revenus à une victoire partout ce samedi lors du match retour, les joueurs de Luc Marquet ont été à un point de laisser le dixième titre de champion de France de son histoire lui glisser entre les doigts. Car Chaumont, après avoir fait chuter Montpellier, tête de série numéro 1 des ces play-offs de Ligue A masculine, a démarré ce tout dernier duel de la saison avec confiance, faisant la course en tête pendant l’essentiel du premier set, remporté à la première occasion (23-25 en 28 minutes). Dans l’aspiration d’un Osniel Mergarejo encore une fois au rendez-vous (23 points), les Chaumontais ont progressivement pris en main la deuxième manche, terminée en trombe avec les six derniers points pour faire le break avec dix longueurs d’avance (15-25 en 23 minutes). Sur leur lancée, les joueurs de Silvano Prandi ont fait la course en tête au tout début de la troisième manche.

Une fin de match sous tension


Mais ça n’a pas duré très longtemps car c’est à ce moment que les Dragons ont lancé leur remontée. Avec quatre points consécutifs, les coéquipiers de Lincoln Williams (30 points) ont pris l’avantage au score dans cette manche, ne lâchant plus la bride sur un équipe de Chaumont dépassée et qui s’incline de neuf longueurs (25-16 en 25 minutes). La tension est alors montée d’un cran sur le parquet du Palais des Victoires. Le CVB52 a pris la main d’entrée de quatrième set mais le match est devenu un véritable bras de fer entre les deux formations, Chaumont s’appuyant sur Filippo Lanza (23 points) pour continuer de faire la course en tête. La tension s’est matérialisée par des échanges tendus avec les arbitres sur fond de challenge vidéo qui ont coûté aux Dragons un carton rouge, c’est à dire un point de pénalité et la perte du service. Un incident qui a permis à Chaumont de se rapprocher de son deuxième titre après celui acquis en 2017.

Le beau cadeau de l’AS Cannes à Luc Marquet


En s’appuyant sur la puissance au service d’Adrian Aciobanitei (16 points), l’AS Cannes a effacé trois balles de match avant d’enchaîner trois points de suite pour emmener Chaumont au tiebreak (27-25 en 39 minutes). Sonné mais pas coulés, les joueurs de Haute-Marne ont tenu tête à leurs adversaire… avant de craquer. Remportant six points consécutifs, les Dragons se sont offert sept balles de titre mais n’ont eu besoin que de deux pour atteindre leur objectif (23-25, 15-25, 25-16, 27-25, 15-9 en 2h12’). Une victoire qui permet à l’AS Cannes de remporter le dixième titre de champion de France, le premier depuis 2005 faisant du club azuréen le plus titré de l’histoire du championnat devant le Racing Club de France, le Paris Volley et le PUC, dans un scenario absolument renversant. Un titre qui vient saluer également le départ de Luc Marquet. Chaumont, après 2018 et 2019, s’incline pour la troisième fois de suite en finale et devra s’en relever la saison prochaine.

VOLLEY - LIGUE A (H) / FINALE
Du 21 au 25 avril 2021

AS CANNES (2) - CHAUMONT (4) : 2-1 >>> L’AS CANNES SACRE CHAMPION
Match aller - Mercredi 21 avril 2021
Chaumont - AS Cannes : 3-1 (27-25, 26-27, 25-23, 25-16)

Match retour - Samedi 24 avril 2021
AS Cannes - Chaumont : 3-2 (23-25, 25-23, 25-22, 14-25, 15-12)

Match d’appui - Dimanche 25 avril 2021
AS Cannes - Chaumont : 3-2 (23-25, 15-25, 25-16, 27-25, 15-9)

>