Bleus : Tillie va partir

Le président de la Fédération française de volley va devoir se mettre en quête d’un nouveau sélectionneur. Laurent Tillie (56 ans), qui occupe cette fonction depuis juillet 2012, va en effet quitter son poste après les Jeux Olympiques de Tokyo (24 juillet – 9 août), révèle L’Equipe ce mardi soir. Le coach ne va pas rester au chômage puisque, toujours selon le site du quotidien sportif, il va s’engager (quand l’épidémie de coronavirus sera calmée) pour trois saisons avec le club japonais d’Osaka, cinq fois champion du Japon depuis 2000, avec un gros salaire à la clé.

Un beau palmarès pour Tillie


Le natif d’Alger restera dans l’histoire comme l’un des plus grands sélectionneurs de l’équipe de France. Alors que les Bleus étaient moribonds à son arrivée il y a près de hui ans, il a grandement contribué à les transformer en une redoutable « Team Yavbou », victorieuse de l’Euro 2015, et de la Ligue mondiale 2015 et 2017. La neuvième place aux Jeux Olympiques de Rio 2016, où les Bleus faisaient figure de gros outsiders, voire de favoris, restera comme un échec, au même titre que la quatrième place lors de l’Euro à domicile à l’automne dernier après un début de compétition parfait. Mais il reste à Laurent Tillie les Jeux Olympiques de Tokyo pour finir une très belle notre. Rappelons que la France n’a jamais remporté la moindre médaille olympique de toute son histoire.