Bleus : Lyneel arrête la Ligue des Nations et ne disputera pas les Jeux !

Le nom de Julien Lyneel (31 ans) n'apparaîtra pas sur la feuille de match face aux Pays-Bas, ce mardi soir pour le premier match de la quatrième et avant-dernière salve de trois rencontres. Et pour cause : le réceptionneur-attaquant des Bleus aux 220 sélections sous le maillot de l'équipe de France ne disputera pas la suite de cette Ligue des Nations. Après s'être entretenu ce mardi à quelques heures de la rencontre contre les Néerlandais avec son sélectionneur Laurent Tillie, le joueur du club italien de Vibo Valentia a décidé de jeter l'éponge. Lyneel, qui retrouvera le Championnat de France et le club de Montpellier, six ans après avoir quitté la Ligue A, estime que le timing est trop serré pour qu'il puisse retrouver son meilleur niveau, lui qui reste sur une saison blanche en raison de son opération à l'épaule droite. S'estimant trop juste physiquement, l'Héraultais et dernier écarté de la sélection pour les Jeux de Rio 2016 préfère ne pas poursuivre la Ligue des Nations, au même titre qu'il préfère renoncer dès maintenant aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Lyneel : « Une énorme déception »





« Pouvoir rejouer en équipe de France et partager ces moments avec mes potes m’a fait un bien fou. On a donné le max pour revenir, mais je dois accepter le constat que les délais seront trop courts pour que je puisse être compétitif comme l’exige le niveau de la haute performance », confie le double vainqueur de la Ligue Mondiale et du Championnat d'Europe avec la France, sans cacher son amertume, mais en assurant que ce retrait n'avait rien pour autant d'une fin de carrière internationale masquée pour lui qui avait été retenu dans le groupe pour Rimini en dépit de cette longue période sans jouer. « C’est évidemment une énorme déception, mais je vais continuer à bosser pour retrouver mon jeu à 100%. Ma volonté de rejouer sous le maillot bleu reste intacte et je donnerai tout pour ça. » Les Bleus, de leur côté, vont devoir apprendre à se passer de celui qui avait été utilisé dans un rôle de libéro pendant les premières sorties de son équipe dans cette Ligue des Nations, avant de retrouver son poste. Où il laissera forcément un vide.

>