US Open : Quand le parcours d'Auger-Aliassime profite aux enfants du Togo


Toni Nadal et Felix Auger-Aliassime, le cocktail fait déjà des étincelles. L'arrivée en avril dernier de l'ancien mentor et toujours oncle de Rafael Nadal dans le box du jeune joueur canadien de 21 ans semble avoir donné des ailes à celui qui a fêté ses 21 ans le 8 août dernier. En atteste le parcours incroyable du numéro 11 au classement désormais lors de cet US Open qui s'est achevé dimanche soir sur le triomphe de Daniil Medvedev (le meilleur pour lui jusqu'à maintenant). Pour la première fois de sa vie, "FAA" a atteint les demi-finales dans un tournoi du Grand Chelem. Et sa seule défaite, c'est face à un Medvedev injouable pendant toute la quinzaine (demandez à Novak Djokovic, sèchement battu aux portes d'un Grand Chelem calendaire historique, ce qu'il en pense), qu'Auger-Aliassime l'a subie. C'est dire l'ampleur de sa performance. Cerise sur le gâteau : l'aventure fabuleuse du Canadien d'origine togolaise va profiter à de nombreux enfants du Togo, le pays de son père.

Près de 10 000 points marqués par Auger-Aliassime



Dans le cadre du projet caritatif qu'il a lancé avec BNP Paribas en début d'année dernière dans le but de soutenir l'éducation ainsi que la protection des enfants au Togo, le Canadien, qui reverse 5 dollars à chacun de ses points gagnés lors de ses matchs à l'ONG Care qui opère sur place (BNP Paribas ajoute 15 dollars aux 5 dollars en question), a permis en effet d'offrir 500 kits scolaires aux élèves de dix écoles togolaises soutenues par le programme alors que la rentrée scolaire est programmée le 20 septembre prochain au Togo. Aux plus de 9 000 points marqués par Auger-Aliassime depuis le début du projet, en janvier 2020, et qui ont permis de soutenir et d'accompagner 2 500 enfants togolais dans la protection de leurs droits et de leur éducation, le protégé de Toni Nadal a en effet ajouté 676 points à l'occasion de cette quinzaine new yorkaise historique pour lui. "FAA", champion au grand coeur.

>