US Open (H) : Premier titre en Grand Chelem pour Dominic Thiem



Cette fois, c’est la bonne pour Dominic Thiem ! Après deux échecs en finale de Roland-Garros face à Rafael Nadal puis s’être incliné face à Novak Djokovic en janvier dernier lors de l’Open d’Australie, l’Autrichien tient son premier titre du Grand Chelem, succédant au palmarès de l’US Open à un certain Rafael Nadal... mais cette finale n’a pas du tout été simple pour le numéro 3 mondial face à un Alexander Zverev qui avait pris cette rencontre du bon bout, alors que Thiem, comme Naomi Osaka lors de la finale du simple dames, a totalement manqué son entame de match. Après un premier jeu de service convaincant, l’Autrichien a cédé une première fois son service. Alexander Zverev, alignant les jeux blancs, n’a pas été inquiété puis, dans le septième jeu, il a trouvé à nouveau la faille dans la mise en jeu du 3eme joueur mondial pour signer le double break et, dans la foulée, empocher la première manche (6-2 en 31 minutes). Le deuxième set est parti dans la même direction. Après avoir remporté sa mise en jeu initiale, non sans sauver une balle de break, Dominic Thiem a cédé face aux coups de l’Allemand qui a aligné cinq jeux de suite avant de s’offrir deux premières balles de set sur le service de son adversaire, toutes manquées. C’est à ce moment que la rébellion de l’Autrichien a commencé à prendre forme et que cette finale, qui a longtemps ronronné, est enfin montée dans les tours.

Thiem n’a jamais abdiqué


En effet, après avoir sauvé une quatrième balle de deuxième set, Dominic Thiem a su effacer un de ses deux breaks de retard mais, en fin de compte, il n’a fait que retarder l’échéance. Alexander Zverev a finalement remporté la deuxième manche sur son service (6-4 en 49 minutes). Le numéro 7 mondial a alors touché du doigt son premier titre en Grand Chelem quand il a breaké d’entrée l’Autrichien dans la troisième manche. Mais, loin d’abdiquer, ce dernier a augmenté la pression pour faire immédiatement son retour au score au terme d’un jeu très accroché avec trois égalités. Les débats de cette finale de l’US Open se sont définitivement équilibrés entre les deux joueurs, qui ont tenu leur service jusqu’au dixième jeu quand, à sa première occasion, Dominic Thiem a effacé la moitié de son retard (6-4 en 51 minutes). Cette finale a alors changé de ton avec un Alexander Zverev de plus en plus nerveux quand son adversaire s’est montré de plus en plus solide. Les deux joueurs ont fait parler la puissance pendant les sept premiers jeux du quatrième set, l’Allemand ayant deux balles de break à sauver à ce moment-là. Après avoir eu deux occasions de remporter son service, Alexander Zverev a cédé son service et permis à Dominic Thiem de revenir totalement dans le match, arrachant une manche décisive, la quatrième lors des quatre dernières finales d’un tournoi du Grand Chelem, sur un jeu blanc (6-3 en 43 minutes).

A bout de forces, Thiem a eu le dernier mot


Sur sa lancée, Dominic Thiem a breaké d’entrée mais la tête de série numéro 5 de cet US Open a immédiatement eu du répondant, profitant d’une double faute de son adversaire pour revenir à hauteur. Après cet échange de breaks, les deux joueurs ont retrouvé leur qualité au service, aucun des deux ne parvenant à mettre en danger l’autre mais tout a changé dans le huitième jeu. Plus agressif dans le jeu et en retour, jouant plus vers l’avant, Alexander Zverev est allé chercher le break pour s’offrir l’occasion de conclure cette finale sur son service. Crispé, l’Allemand a perdu le fil de son jeu et offert sur un plateau le débreak à Dominic Thiem sur un service-volée totalement manqué. Dans une fin de match totalement irrespirable, l’Allemand a laissé passer sa chance, ce que n’a pas fait l’Autrichien. Enchaînant trois jeux de suite dont deux breaks, le numéro 3 mondial s’est offert à son tour l’opportunité de servir pour son premier titre en Grand Chelem... mais, après avoir été manipulé à la cuisse droite lors du changement de côté pour des crampes, Dominic Thiem est passé à côté de son jeu de service et offert le tiebreak à son adversaire. Un jeu décisif que les deux joueurs ont disputé avec le peu de forces qu’il leur restait et Alexander Zverev pourra sans doute regretter ses deux doubles fautes. Car, après avoir manqué deux premières occasions de l’emporter, c’est bien Dominic Thiem qui est devenu le 150eme joueur différent à remporter un titre du Grand Chelem (2-6, 4-6, 6-4, 6-3, 7-6 en 4h05’). Une finale qui aura été haletante du premier au dernier point.

US OPEN (New York, Etats-Unis, Grand Chelem, dur extérieur, 45 000 000€)
Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)

Finale
Thiem (AUT, n°2) bat A.Zverev (ALL, n°5) : 2-6, 4-6, 6-4, 6-3, 7-6 (6)

Demi-finales
A.Zverev (ALL, n°5) bat Carreno Busta (ESP, n°20) : 3-6, 2-6, 6-3, 6-4, 6-3
Thiem (AUT, n°2)
bat Medvedev (RUS, n°3) : 6-2, 7-6 (7), 7-6 (5)

Quarts de finale
Carreno Busta (ESP, n°20) bat Shapovalov (CAN, n°12) : 3-6, 7-6 (5), 7-6 (4), 0-6, 6-3
A.Zverev (ALL, n°5) bat Coric (CRO, n°27) : 1-6, 7-6 (5), 7-6 (1), 6-3
Medvedev (RUS, n°3) bat Rublev (RUS, n°10) : 7-6 (6), 6-3, 7-6 (5)
Thiem (AUT, n°2) bat De Minaur (AUS, n°21) : 6-1, 6-2, 6-4

Huitièmes de finale
Carreno Busta (ESP, n°20) bat Djokovic (SER, n°1) : 6-5, disqualification
Shapovalov (CAN, n°12) bat Goffin (BEL, n°7) : 6-7, 6-3, 6-4, 6-3
Coric (CRO, n°27) bat Thompson (AUS) : 7-5, 6-1, 6-3
A.Zverev (ALL, n°5) bat Davidovich Fokina (ESP) : 6-2, 6-2, 6-1

Rublev (RUS, n°10) bat Berrettini (ITA, n°6) : 4-6, 6-3, 6-3, 6-3
Medvedev (RUS, n°3) bat Tiafoe (USA) : 6-4, 6-1, 6-0
De Minaur (AUS, n°21) bat Pospisil (CAN) : 7-6 (6), 6-3, 6-2
Thiem (AUT, n°2) bat Auger-Aliassime (CAN, n°15) : 7-6 (4), 6-1, 6-1