US Open (F) : Garcia sortie par Rybakina

Fiona Ferro est désormais la dernière représentante française à New York. En effet, qualifiée pour le 2eme tour à l'US Open, Caroline Garcia n'a pas existé ce mercredi face à Elena Rybikina et s'est inclinée en deux sets (6-1, 6-4) et 1h07 de jeu. Rapidement double breakée, la Française était à la peine sur le court, alors que la 20eme mondiale n'a pas mis longtemps avant de mener 5-0 dans la première manche. Derrière, si la Lyonnaise a enfin pu marquer son premier jeu dans cette rencontre, le premier set était déjà perdu car la Kazakhe le concluait sans difficulté par la suite. Dans le dur, Garcia n'a pas alors pas trouvé les ressources pour réagir et faire douter la tête de série numéro 19 dans ce tournoi. Un dernier break de la part de Rybakina en début de deuxième manche, à 1-1, et l'intéressée s'ouvrait les portes de la qualification. D'autant plus, que la Française ne l'a quasiment jamais inquiété sur ses mises en jeu, celle-ci n'ayant en tout qu'une seule balle de break à sauver. Fort de son avance, la native de Moscou n'a ensuite pas eu à forcer son talent pour s'en sortir, après avoir dû s'y reprendre à trois fois pour conclure. Au 3eme tour, les choses vont se corser pour elle avec la Roumaine Simona Halep au menu.

 

Garcia « un peu sonnée d'avoir perdu »


« Je suis un peu sonnée d'avoir perdu. Elle a fait un bon match, elle sert bien, elle est agressive, elle fait beaucoup de coups gagnants. Moi, j'étais un peu en dedans dans le premier set. J'ai trop subi et j'étais assez vite en défense sur les échanges. Je n'ai pas réussi à saisir la balle de break au début du deuxième set. Ça aurait pu faire une différence. Dans le deuxième set, je ne la sentais pas super confiante et relax. Je bataille pour gagner mes jeux de service, j'arrive à m'accrocher mais je n'ai pas eu d'occasions sur ses autres jeux de service, a notamment expliqué Garcia en conférence de presse, à l'issue de sa défaite au 2eme tour de l'US Open, dans des propos recueillis par L'Equipe. (...) Le genou droit n'était pas à 100 %. Je n'étais pas dans le match sur chaque point. J'ai pas mal de problèmes physiques qui m'ont un peu affectée mentalement, notamment ce matin à l'échauffement, mais je ne peux pas dire que ça m'a empêchée de jouer. » Inscrite en double féminin avec l'Argentine Nadia Podoroska, la Française tentera de rebondir de cette manière à Flushing Meadows.

 


>