US Open : Djokovic à une marche de la gloire





27eme victoire en Grand Chelem cette année pour Novak Djokovic ! Le Serbe n’est plus qu’à une marche du Grand Chelem calendaire, ce que personne, pas même les légendes Roger Federer ni Rafael Nadal, n’a réussi à faire depuis Rod Laver en 1969. Opposé en demi-finale à Alexander Zverev, celui qui l’avait privé de son rêve olympique à Tokyo et qui était le joueur le plus brillant de cet été 2021, le n°1 mondial est parvenu à l’emporter en cinq sets en 3h37 de jeu : 4-6, 6-2, 6-4, 4-6, 6-2. Poussé dans ses retranchements par le n°4 mondial, à l’image de cet échange de 53 coups sur la balle de troisième set, Djokovic a fini par avoir le dernier mot pour aller disputer contre Daniil Medvedev une nouvelle finale de Grand Chelem, la 31eme, peut-être la plus importante, en tout cas la plus historique.


Zverev s'est accroché pendant deux sets


La rencontre a débuté par des jeux de service facilement remportés par les deux joueurs. Puis c’est Zverev qui s’est créé la première opportunité de break (il en a eu 12 durant ce match) à 3-3. Une occasion manquée, mais la deuxième, à 4-4, a été la bonne et c’est lui qui a empoché la première manche. Cependant, le Serbe ne s’affole jamais lorsqu’il perd le premier set, cela lui est déjà arrivé souvent cette année, et il a parfaitement réagi en remportant le deuxième grâce à un break à 1-0 et 5-2 et seulement huit points perdus sur sa mise en jeu. Dans le troisième, Djokovic a sauvé trois nouvelles balles de break, et c’est lui a eu le dernier mot, en breakant à 5-4 sur sa troisième occasion. Mais Zverev s’est accroché et il a égalisé à deux manches partout grâce à un break à 1-1 et neuf points perdus sur son service.


Un cinquième set à sens unique


Tout s’est donc joué dans le cinquième set, mais le suspense n’a pas duré bien longtemps. L’homme aux 20 tournois du Grand Chelem a remporté 20 des 26 premiers points du set pour mener 5-0 face à un Zverev fatigué. L’Allemand a réussi un dernier baroud d’honneur en débreakant à 5-1 mais il a encore perdu son service sur le jeu suivant, et donc le match, mettant ainsi fin à une rencontre à 90 coups gagnants (41 pour le Serbe, 49 pour l'Allemand) et 99 fautes directes (49 pour Djokovic, 50 pour Zverev). Dimanche, les spectateurs new yorkais auront donc droit à une finale entre les deux premiers du classement ATP, une finale pour l’histoire. Rappelons que le Serbe mène 5-3 dans ses confrontations face au Russe (4-2 sur dur, 2-0 en Grand Chelem, 1-0 cette saison). « Je vais jouer ce match comme si c’était le dernier de ma carrière » a annoncé « Nole » après sa demie. Daniil Medvedev, qui quant à lui rêve de gagner son premier titre du Grand Chelem, sait ce qui l’attend.

>