Ligue Europa : Pepe, leader et modèle de Porto

Reuters

Le défenseur central luso-brésilien, sous contrat avec les Dragons jusqu'en juin 2023, ne fait pas son âge sur la pelouse et, pour l'instant, n'exprime aucune volonté de raccrocher les crampons. Toujours inoxydable après plus de 120 apparitions européennes, il est devenu en août dernier le joueur le plus âgé à disputer une rencontre officielle avec le FC Porto. Avec la sélection portugaise, Képler Laveran Lima Ferreira, de son vrai nom, a effacé en novembre un autre record de longévité en s'offrant le titre de joueur le plus vieux à prendre part à un match.

Titulaire indiscutable

Avec toutes ses capacités, le triple vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid (2014, 2016, 2017) jouit toujours d'une place de titulaire indiscutable au sein de l'arrière-garde de Porto. Mais, comme il se blesse de plus en plus souvent, Pepe a dû renoncer cette saison à une douzaine de rencontres: neuf pour problèmes physiques et trois en raison de sanctions disciplinaires. Afin de pallier ses absences, son entraîneur Sérgio Conceiçao a dû se tourner vers le Portugais Fabio Cardoso, recruté au mercato d'été à Santa Clara, club de l'archipel des Açores.

"C'est toujours difficile de ne pas avoir Pepe, c'est un joueur extrêmement important et expérimenté, de la plus haute qualité", regrettait récemment Conceiçao alors qu'il devait se passer de son capitaine, suspendu en championnat à la suite d'un carton rouge. En plus de ses qualités de placement et d'anticipation, le jeu du stoppeur se caractérise par des efforts répétés, comme en témoigne ses nombreuses courses ou l'intensité avec laquelle il dispute les duels. Capable de signer des performances dignes du plus haut niveau, il répond aussi présent pour motiver ou haranguer ses coéquipiers.

Atout majeur

"Il est très important dans le vestiaire. Et même s'il ne participe pas au match, il nous accompagne généralement pendant le stage et au centre d'entraînement. Il fait partie de la troupe", soulignait Conceiçao. Cela en fait un atout majeur pour encadrer une équipe des Dragons rajeunie par la montée en puissance du latéral Joao Mario (22 ans), des milieux Vitinha (22 ans) et Fabio Vieira (21 ans) ou encore de l'ailier Francisco Conceiçao (19 ans), le fils du coach. Et si ces créatifs issus du centre de formation peuvent exprimer leur talent, c'est aussi grâce à la solidité de Pepe en défense. Cet alliage de jeunesse et d'expérience porte ses fruits, car Porto est toujours invaincu après 25 journées de championnat et caracole en tête, à six points devant son dauphin, le Sporting.

La formule n'a pourtant pas suffi à surmonter le niveau d'exigence de la Ligue des champions, puisque les Dragons ont terminé à la 3e place de leur groupe, derrière Liverpool et l'Atlético Madrid, mais devant l'AC Milan, une position qui leur a valu d'être reversés en Ligue Europa. En quatre rencontres disputées par le passé, l'OL n'a jamais battu Porto. Pour avoir une chance de s'imposer, les Gones devront déjà se défaire du vieux dragon Pepe.


>