Les Gunners se rebiffent

Tous les “haters” d’Arsenal s’en sont donnés à coeur joie la semaine dernière, après la défaite des Gunners 1-0 en Biélorussie, chez le Bate Borisov. Mais il y avait un monde, encore trop important, pour que ce revers au match aller débouche sur une élimination des hommes d’Unai Emery en 16e de finale de Ligue Europa. Vainqueurs 3-0 en maîtrisant leur sujet, et surtout en marquant vite et en menant 2-0 à la pause, les Londoniens s’évitent ainsi un couac et demeurent parmi les grands favoris de la compétition.

Dès la quatrième minute, un but contre son camp de Volkov remettait les deux équipes à égalité parfaite sur l’ensemble des deux matches (1-0). La seule frayeur, et elle a tout de même été réelle, est survenue presque aussi vite avec un sauvetage de Lichtsteiner sur sa ligne (9e). Les partenaires d’Alexander Hleb, entré en jeu pour recevoir l’ovation de ses anciens supporters, ne l’imaginaient alors peut-être pas, mais ils venaient donc de laisser passer leur unique chance. Car ensuite, on n’a vu qu’Arsenal.

Une frappe lourde de Xhaka sauvée par le gardien (20e), puis le but de Mustafi d’une tête sur corner (2-0, 39e), encore une occasion pour Iwobi (54e) et enfin le troisième but de Sokratis à l’heure de jeu, une copie conforme de celui de Mustafi (3-0, 60e). Le Grec venait de remplacer Laurent Koscielny, sorti pour une blessure au mollet. Pierre-Emerick Aubameyang aurait aussi pu marquer (71e, 76e). Alexandre Lacazette, lui, est soulagé. Suspendu jeudi soir, il pourra au moins retenter sa chance dans deux et trois semaines (pour les huitièmes de finale). Tout en voyant plus loin, bien sûr.