L'Angleterre fait carton plein

Reuters

Après Liverpool et Tottenham en Ligue des champions, Chelsea et Arsenal ont à leur tour décroché leur billet pour la finale de la Ligue Europa. Et si le scénario des deux demi-finales de C3 a été bien moins renversant que celui des deux rencontres de C1, cette finale 100% londonienne garantit à l’Angleterre un carton plein jamais-vu en Coupes d’Europe.

C’est en effet la première fois dans l’histoire des compétitions européennes que toutes les finales sont trustées par un même pays. En 1962 comme en 1990, l’Espagne et l’Italie avaient déjà placé quatre de leurs représentants, mais il y avait à l’époque trois Coupes d’Europe et donc six finalistes. Et Benfica et la Fiorentina en 1962 ainsi que Benfica et Anderlecht en 1990 étaient également présents en finale.

L'Espagne n'y était jamais parvenue

Plus récemment, si l’Espagne a accumulé les victoires en Coupes d’Europe, s’offrant même à deux reprises une finale 100% madrilène en Ligue des champions entre le Réal et l’Atlético (2014, 2016), la Liga n’était pas parvenue à truster la finale de la Ligue Europa, devant se contenter des sacres répétés de l’Atlético Madrid (2010, 2012, 2018) et du FC Séville (2014, 2015, 2016).

La dernière finale de C3 avec deux représentants du même pays remonte à 2011 et au carton plein du Portugal avec une affiche FC Porto-Braga. Auparavant, l’Espagne en 2007 avec le match FC Séville-Espanyol Barcelone y était également parvenue. L’Italie a également été coutumière du fait avec des finales Juventus-Fiorentina (1990), Inter Milan-AS Rome (1991), Parme-Juventus (1995) et Inter Milan-Lazio Rome (1998). A noter enfin que la première finale de la Coupe de l’UEFA, ancêtre de la Ligue Europa, en 1972, était déjà 100% anglaise avec une affiche Tottenham-Wolverhampton.