Benfica : Jorge Jesus ne veut plus de Todibo


C'est ce qui s'appelle ne pas faire dans la dentelle. Tranquillement qualifié avec sa formation du Benfica (avec les Glasgow Rangers) juste avant d'affronter le Standard de Liège lors de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue Europa, le technicien portugais a profité de la conférence de presse d'avant-match pour faire passer des messages. Et le moins que l'on puisse dire est qu'il n'a pas tiré à blanc. D'abord, l'ancien entraîneur de Flamengo est revenu sur les incidents qui ont marqué la rencontre entre le Paris-Saint-Germain et l'Istanbul Basaksehir, où le 4eme arbitre est soupçonné d'avoir proféré des propos racistes. « Je ne sais pas ce qu'il s'est passé ni ce qui a été dit, a reconnu Jesus. Aujourd'hui, le racisme est très à la mode. En tant que citoyen, j'ai le droit de penser à ma façon. [...] Et tout ce qui est dit contre une personne noire est du racisme, mais la même chose pour une personne blanche ne l'est plus. »



Mais la suite de son intervention a également fait parler son auditoire. Questionné sur son groupe et l'absence notamment de Jean-Clair Todibo, le Français prêté par le FC Barcelone, Jorge Jesus a littéralement fracassé « son » joueur : « Todibo ne sera pas là, a martelé le Portugais. Il n'a pas de condition physique ou tactique. Il n'a pas travaillé avec l'équipe. Il n'est pas l'un des joueurs auxquels je pense. » Jean-Clair Todibo est prêté par le club catalan à la formation lisboète jusqu'en juin 2022 mais Benfica souhaite déjà mettre un terme à sa collaboration avec le joueur formé à Toulouse. Pour le moment, l'international U20 français n'a pas disputé la moindre minute avec son équipe à cause de blessures à répétition. L'objectif est clair pour le vice-champion du Portugal : utiliser la clause présente dans le prêt du défenseur central pour le renvoyer dès cet hiver en Catalogne.

>