Arsenal : Arteta peut-il sauver sa saison ?



Le match de ce jeudi soir sera décisif pour l'avenir européen des Gunners la saison prochaine. Défaits sur la pelouse de Villarreal sur le score de 2-1 au match aller, les hommes de Mikel Arteta devront fournir une prestation aboutie pour pouvoir encore espérer disputer la Ligue des Champions l'année prochaine, une qualification nécessaire pour l'avenir du club mais aussi de son entraîneur. Le successeur d'Unai Emery, ancien capitaine d'Arsenal, a suscité beaucoup d'espoir pour les fans du club au moment de sa nomination. Une aspiration grandissante pour ce candidat, car Mikel Arteta n'est pas un inconnu du côté de Londres.

Il a terminé sa carrière de joueur au club, après cinq ans sous la direction d'Arsène Wenger, puis est devenu adjoint de Pep Guardiola à Manchester City, à seulement 34 ans lors de sa nomination en 2016. Avec le coach catalan, Arteta apprend à gagner avec les plus grands et une approche tactique spectaculaire basée sur la possession et les redoublements. Une formation nécessaire pour l'adjoint qui, dès l'éviction de son compatriote Unaï Emery, a profité du poste vacant pour revenir à Arsenal cette fois-ci en tant qu’entraîneur. 

Des débuts pourtant prometteurs


Un choix à long terme pour les dirigeants des Gunners, car ils voient en Arteta un coach capable de reproduire ce qu'a fait Arsène Wenger pendant de nombreuses années, avec une identité de jeu unique à Arsenal mais avec davantage de flexibilité tactique et de polyvalence des joueurs, pour apporter une vision plus moderne. Une patte Arteta qui s'est tout de suite remarquée dès la reprise du championnat au mois de juin, avec des résultats et deux trophées remportés, notamment la FA Cup face à Chelsea et le Community Shield contre Liverpool. Mais depuis, à cause d'une irrégularité en championnat les Gunners sont actuellement 9eme et loin de l'Europe, et une non-qualification européenne pourrait être catastrophique pour les finances du club.

Mikel Arteta va devoir compter sur les jeunes du centre de formation comme Emile Smith Rowe, Bukayo Saka ou encore ses cadres francophones comme Alexandre Lacazette, Pierre-Emerick Aubameyang et Nicolas Pépé pour parvenir à atteindre la finale et remporter le trophée, synonyme de qualification pour la Ligue des Champions. Une coupe qu'ils n'ont plus disputée depuis la saison 2016-2017.

Un rachat pour redorer le club ?


En plus de tout ça, le club est dans un contexte assez flou, puisque après l'échec de la Super Ligue, le fondateur de Spotify Daniel Ek a déclaré publiquement vouloir racheter le club du nord de Londres. Plusieurs légendes du club telles que Thierry Henry ou Dennis Bergkamp ont tenu à le soutenir. Une situation compliquée mais qui n'alerte pas Arteta en conférence de presse : « Je suis totalement concentré sur ce que nous avons à faire : finir la saison aussi fort que possible et essayer d’aller en finale, ce qui sera décisif pour nous », avait-il confié à Sky Sports. Une victoire ce soir pourrait bien éclaircir le ciel sombre d'Arsenal pour un avenir plus rayonnant.

>