Tuchel, Marquinhos et les réactions après Atalanta-PSG

Paris est qualifié pour le dernier carré de la Ligue des Champions. Le champion de France a brisé la malédiction en disposant de l’Atalanta (2-1), ce mercredi soir en quarts. Une qualification acquise de manière renversante, avec deux buts inscrits en toute fin de partie. Un scénario de fou qui a évidemment beaucoup ravi les Franciliens. Au coup de sifflet final, ils ont tous exprimé leur joie et leur immense satisfaction. En promettant également de ne pas s’arrêter en si bon chemin.

 

Thomas Tuchel (coach du PSG sur RMC Sport 1) : "Aujourd'hui, c'est le 50e anniversaire du club. Un match comme ça, puis une demi-finale après les quatre titres c'est historique. On n'oubliera pas de si tôt. Je ne vais pas dire qu'on n'a pas pensé à l'élimination. Au bout de 85 minutes de jeu, on est réalistes. Mais, ce n'était pas le sentiment général. J'ai toujours eu l'impression que si on marque le 1er, on ajoute le second dans la foulée. Nous avons réalisé un match très fort et c'est absolument mérité. Il y aussi de la chance, c'est vrai mais sur l'ensemble de la partie c'est mérité. En deuxième mi-temps, on a eu le contrôle total. J'ai eu peur pour le côté physique vers la fin, mais on a joué avec plus de confiance à ce moment-là. Les joueurs qui sont entrés du banc, ils ont été exceptionnels. Ils ont eu un bon état d'esprit. Je suis absolument satisfait de cette performance. Mais c'est aussi la qualité et la mentalité de cette équipe-là."

 

Marquinhos (défenseur du PSG sur RMC Sport 1) : « C'est incroyable. On a fait un bon match. Il fallait y croire jusqu'à la fin, c'est ce qu'on a fait. Le foot passe par là, par la motivation, la foi. Ney a été un joueur clé pour nous pendant tout le match. On sait que l'Atalanta fait bon pressing et joue en un contre un en défense. Dès qu'on récupérait le ballon, il fallait trouver vite les attaquants, on savait qu'ils allaient faire la différence (...) Ney a été présent, il s'est créé des occasions. Tout a été parfait, surtout avec la victoire, la stratégie a été là, on était bien. Le but de Bergame a compliqué les choses, mais on était bien dans le match. C'est un jour spécial (50 ans du club), on a réussi à terminer ce jour spécial avec la victoire, la qualification en demies. On ne veut pas s'arrêter là. Les supporters parisiens vont bien dormir, je ne sais pas s'ils vont dormir ". On va fêter la qualification et se préparer pour la demie."

 

Nasser Al-Khelaifi (président du PSG sur RMC Sport 1) : "C'est très spécial pour nous de gagner aujourd'hui. C'est le 50e anniversaire du club. Gagner ainsi c'est magnifique. On a besoin de ce genre de succès pour changer la mentalité. Il y avait quelque chose qui nous bloquait. Mais aujourd'hui, tout le monde a donné 200% de ses capacités et j'en suis vraiment très fier. Je remercie les joueurs, le coach et le staff. Ce n'était pas facile, tout le monde disait que nous n'allions pas être prêts, mais sur le terrain on a répondu présent (...) C'est la première fois qu'on arrive en demi-finale. On marque l'histoire du club. Aujourd'hui, on va célébrer, mais demain on va penser aux demies."

 

Eric Choupo-Moting (attaquant du PSG sur RMC Sport 1) : "Quand je suis rentré, je me suis dit qu'on ne peut pas être battu ainsi. J'ai tout donné et je suis très content que ça a marché. Heureusement que Kylian m'a vu, il a accéléré, j'ai fait l'appel et j'ai marqué. L’histoire est parfaite. On est en demies. Par le passé, on perdait dans les dernières minutes, mais aujourd'hui c’est le contraire. On n'a jamais perdu confiance. Tout est possible dans le football. On a été efficaces vers la fin, alors qu'auparavant on n'a pas eu de chance. Je pense qu'on mérite cette victoire. L'Atalanta a été un adversaire compliqué, et ce n'est par hasard s’ils sont ici. Mais, nous, on est unis depuis plusieurs semaines et ce soir on l'a montré. On a fait une bonne préparation et c'est très important".