Tout savoir sur PSG-Bayern


Mardi soir, le PSG disposera de l'opportunité d’exorciser, un peu, les démons de Lisbonne. Le 23 août dernier, le club francilien avait perdu face au Bayern Munich lors de la première finale de Ligue des Champions de son histoire, suite à un but d'un élément formé chez lui, Kingsley Coman (1-0). Lors du match aller des quarts de finale de l'actuelle édition de la compétition, le PSG a su faire preuve d'un réalisme glaçant afin d'entrevoir la porte d'une possible demi-finale. Dominée, encaissant deux buts et subissant jusqu'à 31 tirs, l'équipe de Mauricio Pochettino s'était reposée sur les talents de Keylor Navas, Neymar et Kylian Mbappé pour s'imposer à l'Allianz Arena (2-3).

En ce qui concerne ce match retour, le technicien argentin sera privé de Mauro Icardi de façon certaine. Des doutes existent encore pour plusieurs éléments. "Concernant Marquinhos, je ne sais pas encore. On prendra une décision mardi. Il pourrait faire partie de groupe, mais pas pour démarrer le match. On décidera demain. Marco Verratti aura peut-être du mal à débuter par rapport à Alessandro Florenzi et on verra son évolution demain. Moise Kean sera dans le groupe, mais nous n’avons pas encore décidé de l’équipe qui va démarrer", a-t-il indiqué en conférence de presse, ce lundi. Selon RMC, Marquinhos ne sera pas dans le groupe, même si le PSG n'a rien officialisé pour le moment.


Le Bayern Munich, tenant du titre de la Ligue des Champions, ne compte pas venir en victime sur la pelouse du Parc des Princes, même si il ne pourra pas s'appuyer sur Robert Lewandowski, Serge Gnabry et  Niklas Süle, tous forfaits. "Nous sommes très confiants. Si nous sommes efficaces offensivement, je suis très optimiste quant à nos chances de rester en course. À nous de provoquer les Parisiens pour qu'ils commettent des erreurs en jouant compact dans l'axe et en attaquant sur les ailes. C'est une mission délicate qui nous attend, mais c'est pour vivre ce genre de soirée que nous effectuons ce métier. Nous sommes bien armés pour créer une petite surprise", a commenté Hansi Flick en conférence de presse.

Les stats à connaître (avec Opta) :


Paris (vainqueur 3-2 lors du quart de finale aller) a remporté ses 4 précédentes réceptions du Bayern Munich en compétition européenne (toutes en Ligue des Champions entre 1994 et 2017).

Le Bayern Munich a été éliminé lors de ses 4 dernières confrontations en phase à élimination directe de la Ligue des Champions où il a perdu le match aller, renversant la situation pour la dernière fois en quart de finale de l’édition 2014/15 contre Porto.

Paris a subi 31 tirs lors du quart de finale aller contre le Bayern Munich, son plus haut total dans un match de Ligue des Champions depuis qu’Opta analyse la compétition (2003/04). Les Bavarois ont totalisé 3.79 Expected Goals, le plus haut total pour une équipe sur une rencontre dans la compétition cette saison (penalties exclus).

Seules 3 des 50 dernières équipes ayant perdu le match aller à domicile en phase à élimination directe de la Ligue des Champions sont parvenues à se qualifier au tour suivant, mais une d’entre elles a réussi cette performance contre Paris. Il s’agit de Manchester United en 8es de finale de l’édition 2018/19.

Paris est la 1ère équipe à s’être imposée contre le Bayern Munich de Hansi Flick en 17 matches de Ligue des Champions. Le club bavarois n’a plus échoué à gagner ses 2 matches d’une confrontation aller-retour en phase à élimination directe de la compétition depuis les 8es de finale de l’édition 2018/19 contre Liverpool (1 nul, 1 défaite).

L’entraîneur de Paris Mauricio Pochettino pourrait s’adjuger une 5e qualification consécutive en confrontation aller-retour de la phase à élimination directe de la Ligue des Champions après s’être fait éliminer au cours de la 1ère (3-4 v Juventus en 8es de finale en 2017/18).

Kylian Mbappé a marqué 8 buts en autant d’apparitions avec Paris en Ligue des Champions cette saison, et pourrait devenir le meilleur buteur français sur une même édition dans la compétition en cas de nouveau but, il devancerait alors David Trezeguet (2001/02) et Wissam Ben Yedder (2017/18).

Joshua Kimmich est impliqué dans plus de séquences dans le jeu s’achevant par un but que tout autre milieu en Ligue des Champions cette saison (9). Le joueur du Bayern Munich reste également sur 8 passes décisives au cours de ses 9 derniers matches dans la compétition, dont une à destination de Thomas Müller à l’aller contre Paris.

Kylian Mbappé pourrait marquer lors de 4 rencontres consécutives en phase à élimination directe de la Ligue des Champions pour la 2e fois de sa carrière après y être parvenu au cours de ses 4 premières rencontres à ce stade avec Monaco en 2017. Il deviendrait alors le 1er joueur de Paris à réussir cette performance dans la compétition.

Eric Maxim Choupo-Moting a marqué lors de ses 2 derniers matches de Ligue des Champions avec le Bayern Munich (2 buts), soit juste un de moins qu’au cours de ses 22 premiers matches dans la compétition et un de plus que lors de ses 10 rencontres avec Paris.

>