Sergio Busquets pointe du doigt la direction du Barça

Reuters

Après Lionel Messi, un autre joueur cadre du FC Barcelone vient de lancer une pierre dans le jardin d’Eric Abidal, le directeur technique du club. Mercredi soir, après le match nul de l’équipe catalane face à Naples en Ligue des Champions (1-1), l’expérimenté milieu de terrain avait justifié le rendement insuffisant des siens par un groupe pro qui serait trop limité en nombre. "Nous n'avons pas un effectif très conséquent et malheureusement c’est ainsi que les choses ont été planifiées", a-t-il déclaré à Movistar. En tant que premier responsable du recrutement, le dirigeant français est certainement le premier visé à travers cette déclaration.

 

L’infirmerie du Barça ne désemplit pas

 

Actuellement, le Barça se produit sans quatre de ses éléments majeurs. Luis Suarez, Ousmane Dembélé, Jordi Alba et Sergi Roberto sont tous à l’infirmerie et devraient y rester pendant un bon moment. Le mercato hivernal était l’occasion idéale d’aller chercher des renforts pour compenser toutes ces pertes, mais les décideurs blaugrana sont restés passifs. Ce n’est que face à l’urgence de la situation qu’ils se sont résolus à bouger et user de leur droit au joker médical. Martin Braithwaite les a ainsi rejoints la semaine écoulée, et on ne peut pas dire que l’arrivée du Danois ait réglé tous les problèmes. Il existait déjà une réelle fracture entre la direction et l’équipe première du Barça et la sortie tapageuse de Busquets ne fera que l’amplifier.