Ronaldo s'enflamme pour Sarri

Reuters

Parmi les rares équipes encore invaincues en Europe, la Juventus Turin fait forte impression depuis le début de saison. La réception du Lokomotiv Moscou, mardi, pour le compte de la 3e journée de la Ligue des champions offre d’ailleurs une nouvelle occasion aux Bianconeri de briller, en plus de se rapprocher des huitièmes de finale. Et à Cristiano Ronaldo celle de faire enfler ses statistiques, lui qui ne compte que cinq réalisations toutes compétitions confondues avec la Vieille Dame depuis le début de saison.

S’il n’affole pas les compteurs, le quintuple Ballon d’or n’en est pas moins un homme heureux chez les champions d’Italie. De passage en conférence de presse à la veille du rendez-vous face aux champions de Russie, CR7 s’est notamment tout particulièrement réjoui de l’arrivée de Maurizio Sarri. "L’équipe est meilleure selon moi. On joue un football différent, on est plus nombreux en attaque. Mon rôle est similaire, mais je suis heureux, je suis content d’être là où je veux être. Nous avons un nouveau coach, de nouveaux partenaires mais, maintenant, nous sommes meilleurs. Nous nous améliorons, il y a d’autres choses à améliorer, mais nous sommes contents, parce qu’on progresse bien", a-t-il ainsi confié.

Et l’ancien Madrilène de renchérir en se déclarant "heureux du changement". Des propos que Massimiliano Allegri, le prédécesseur de Maurizio Sarri sur le banc turinois devrait apprécier. "J’aime la façon dont il veut faire jouer l’équipe, on a plus de confiance, nous nous créons plus d’occasions, nous avons davantage de possession. On continue à bien faire ce qu’on faisait bien l’année passée, mais on s’est amélioré sur ce qu’on faisait moins bien. On est heureux du changement: on a beaucoup d’occasions même si on ne marque pas toujours quand on veut. Il y a des choses à améliorer, mais je suis heureux et l’équipe aussi", a-t-il en effet expliqué.

Ce nouveau visage de la Vieille Dame lui fait en tout cas voir les choses en grand. "Le football est fait de défis, nous voulons remporter la Serie A et la Ligue des Champions. Je crois que la Juventus doit voir en grand, un club comme la Juve doit penser en grand. Nous chercherons à tout gagner, ce sera difficile mais je crois que ce sera possible, pas après pas", a-t-il affirmé, évacuant à contrario rapidement les questions sur le Ballon d’or: "Ce n'est pas le plus important. Ce qui compte, ce sont les trophées collectifs. J'ai fait une saison incroyable. J'ai gagné trois titres, au niveau individuel, j'ai été à un bon niveau."