Real Madrid : Zidane tenté par un futur à la Juventus ?

AFP

Le Real Madrid est dans une situation idéale afin de se qualifier en demi-finale de la Ligue des Champions. Mardi soir, l'équipe dirigée par Zinédine Zidane, pourtant privée de Sergio Ramos (blessure), Raphaël Varane (positif au Covid-19), Eden Hazard ou encore Dani Carvajal, s'est imposée face aux Reds de Liverpool en quart de finale aller (3-1).

Lors de ce succès, Vinicius Junior, auteur d'un doublé, a été clinique devant le but et a eu droit aux éloges de son coach, devant la presse. "Il fait un travail fantastique, surtout défensivement. On sait le joueur que c'est quand il a de l'espace, par exemple sur son premier but. Il lui manquait un but, donc aujourd'hui ses deux buts vont lui procurer beaucoup de confiance, à lui et à toute l'équipe. Il le mérite. Je ne sais pas si ç'a été son meilleur match, mais marquer deux buts dans un quart de finale de Ligue des Champions...", a jugé Zidane.

Zidane : "Je suis content pour Vinicius" :


"Un futur à la Juve ? Pour le moment, je suis ici, on verra"


La mentalité démontrée par son groupe a également été valorisée par le natif de Marseille, qui a pour rappel remporté trois Ligue des Champions de façon consécutive avec la majorité des éléments présents dans l'effectif actuel. "Je crois que cette équipe n'a pas de limites, ce sont des joueurs qui ont déjà gagné énormément mais ils en veulent toujours plus, ça montre le caractère qu'ont ces joueurs", s'est félicité Zidane.

Sous contrat jusqu'au 30 juin 2022 dans la capitale espagnole, il a également parlé d'un possible futur sur le banc de la Juventus Turin, club dans lequel il a évolué en tant que joueur, entre 1996 et 2001. Encensé par son ancien coéquipier Alessandro Del Piero, désormais consultant pour Sky Sport Italia, Zidane a été interrogé sur ce qui lui manquait le plus par rapport à son passé du côté de la Vieille Dame : l'Italie ou Del Piero ? "Les deux. L'Italie est dans mon coeur, j'ai passé cinq ans à Turin et la Juventus est toujours importante pour moi. Un futur à la Juve ? Pour le moment, je suis ici, on verra...", a-t-il énoncé. Alors que la première expérience sur un banc d'Andrea Pirlo est loin d'être idéale à Turin, les mots de Zidane provoquent, déjà, un petit séisme, en Italie comme en Espagne...


>