PSG - Pochettino : "Avec le temps, on va encore s'améliorer"

Pour le compte de la troisième journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, le PSG devra composer sans Neymar face à Leipzig, mardi soir au Parc des Princes (21 heures). Victime de douleurs aux adducteurs, le Brésilien en aura pour quelques jours avant de retrouver le groupe, selon le communiqué médical publié sur le site officiel du club, ce lundi. Ce forfait a été un thème majeur de la conférence de presse tenue ce lundi par Mauricio Pochettino.

"La priorité est la santé des joueurs. Ney a un petit problème. On espère que c'est une question de quelques jours pour le retrouver", a-t-il expliqué, à propos du joueur, qui s'est pourtant entraîné ce lundi avec ses coéquipiers. Toutefois, il n'a pu tenir la distance, comme l'a confirmé son coach. "C'est une décision du staff médical. S'il me dit qu'il peut s'entraîner, il s'entraîne. Quand un joueur est sur le terrain c'est que nous avons l'autorisation du staff médical. Nous on ne décide pas. Il a fait l'entraînement et il a senti une gêne qui l'a empêché de participer à la deuxième partie", a ajouté Pochettino.

 

"On a besoin de temps, comme toutes les équipes d'ailleurs"


Mauro Icardi, lui, ne s'est pas entraîné ce lundi, affecté par la situation de sa relation avec sa femme et agent, Wanda Nara. "Il a un problème personnel. Il ne s'est pas entraîné aujourd'hui. Il sera dans le groupe et on verra ce soir quand il arrivera", a précisé Pochettino concernant l'attaquant argentin. En tant que leader du groupe A, avec 4 points obtenus en 2 matchs, le PSG sait bien qu'il sera important de négocier au mieux la double confrontation à venir face à un Leipzig pas forcément en grande confiance et déjà défait à deux reprises, contre Manchester City (6-3) et Club Bruges (1-2). "On a besoin de gagner, comme Leipzig, c'est une très belle équipe avec des joueurs de qualité. Ce sera un match difficile. L'important sera la bonne utilisation du ballon", a analysé le natif de Murphy, qui a également décrit Lionel Messi comme "tranquille" et "de mieux en mieux" au sein de sa nouvelle équipe. Absent face à Angers, vendredi en Ligue 1 (2-1), le sextuple Ballon d'Or a ouvert son compteur de buts face à Manchester City, le 28 septembre dernier, participant au succès du PSG (2-0).

 

Sondé sur le style de jeu de son équipe, qui peine à convaincre dans le jeu malgré un effectif supérieur sur le papier, le technicien argentin s'est montré certain d'une amélioration prochaine, principalement grâce au temps. "On a une idée, une méthodologie, une manière de travailler qui est très claire. On sait que c'est invisible pour certains qui n'arrivent pas à voir mais nous, on sait. Au-delà de tout ça, on doit analyser les circonstances, les caractéristiques de ce qu'on vit. Depuis qu'on est ici, on est content de beaucoup de choses. On a besoin de temps comme toutes les équipes d'ailleurs. Manchester City, qui travaille sur son projet depuis six ans, ou même Sir Alex Ferguson, qui a passé vingt-cinq ans à Manchester United et n'avait rien gagné pendant les six premières années, en ont eu. Avec le temps, on va encore s'améliorer", a-t-il affirmé, dans des propos retranscrits par L'Equipe.


>