PSG : « Les moyens » de gagner la C1 selon Le Guen



Trois semaines après avoir repris le chemin de l’entrainement, le PSG a réussi avec brio sa rentrée en match amical de préparation. En déplacement au stade Océane du Havre, les hommes de Thomas Tuchel ont été sans pitié avec ceux dirigés par Paul Le Guen. Dimanche après-midi, les jeunes Normand ont pris « cher » puisque l’armada parisienne leur a infligé neuf buts. Et elle n’en a encaissé aucun, soit un score fleuve de 9-0 pour l’écurie de L1 face à celle de Ligue 2.

Le Guen : « C'est très très fort, ça va très vite »


Paul Le Guen n’a pas été surpris de voir ses jeunes éléments dépassés devant les stars de la Capitale déjà bien en jambes. « J'avais dit qu'il serait ce que les Parisiens décideraient d'en faire. Ils en ont fait ce que vous avez vu. C'est très très fort, ça va très vite, on n'est pas en situation de les arrêter, surtout en début de saison, avec un effectif jeune et incomplet. Ça va trop vite, ça va trop haut pour nous, ce n'est pas une surprise », a confié le coach havrais dans des propos relayés par L’Equipe.

« Je pense qu'ils ont les moyens, et largement » de gagner la Ligue des Champions




« On intègre les jeunes, ils ne sont pas prêts du jour au lendemain, a ajouté l’ancien joueur et entraineur du Paris-SG. 9-0, ce n'est pas grave. Eux ont des échéances, des finales, la Ligue des champions. Je discutais avec Leonardo avant le match et il me disait : "Ils y sont complètement, ils sont déjà très bien." On n'a pas la possibilité de les arrêter ». Le Guen s’est dit admiratif des Parisiens qui disputeront la finale de la Coupe de France le 24 juillet contre Saint-Etienne puis celle de la Coupe de la Ligue face à Lyon, le 31. « Ils ont un effectif prêt, compétitif. On sent de la complicité, qu'ils ont du plaisir à se retrouver, beaucoup de complicité en les regardant. Je suis admiratif, ce sont des champions, des stars, mais des champions aussi qui sont en train de se préparer. »

Selon Le Guen, le PSG, qui affrontera l’Atalanta Bergame en quarts de la C1 le 12 août, peut viser le sacre en Ligue des Champions. « Je suis très clair, je pense qu'ils ont les moyens, et largement, mais le truc, c'est que je le pense depuis trois-quatre ans et qu'ils n'y arrivent pas. J'espère que cette fois-ci sera la bonne », estime l’entraîneur du HAC.