Mendy: "Ça m’avait tellement manqué"

Reuters

Plus de cinq mois qu’il attendait ça. Depuis le quart de finale retour de Ligue des champions face à Tottenham le 17 avril dernier, Benjamin Mendy n’avait plus disputé la moindre minute en match officiel. De nouveau opéré du genou en mai dernier, celui qui accumule les pépins physiques depuis son arrivée chez les Citizens, et n’a pris part qu’à 17 rencontres de Premier League en plus de deux ans, a enfin rejoué, mercredi soir à Kharkiv.

Il est entré à la 83e minute de ce match de la première journée de la phase de groupes de la C1 entre le Shakhtar Donetsk et les hommes de Pep Guardiola, finalement vainqueurs 3-0. "Je suis tellement heureux qu’il soit de retour, il a perdu beaucoup de temps. Il a travaillé dur pour revenir. C’est un joueur important pour nous, la saison est longue et on a besoin de plus de joueurs. Je suis heureux pour lui", avait commenté l’entraîneur catalan à la veille de la rencontre.

"J’espère que personne ne remettra plus jamais en question mon amour de ce sport."

"Heureux", l’intéressé l’était aussi, évidemment, après la rencontre. Un champion du monde visiblement lassé des perpétuelles plaisanteries sur ses blessures qu’il peut lire sur les réseaux sociaux, où il est particulièrement actif. "Heureux d’être de retour et de courir à nouveau. Je sais que j’aime toujours rigoler et que je suis un bon vivant, mais pour être plus sérieux cette fois, ça m’avait tellement manqué… J’espère que personne ne remettra plus jamais en question mon amour de ce sport. Je donnerai toujours tout pour l’équipe et les gens qui croient en moi (et les blagues sur mes blessures ne sont plus du tout originales). Merci pour le soutien et rendez-vous au stade", écrit-il ainsi sur Instagram.