Manchester City a bien fait appel au TAS

Comme on pouvait s’y attendre, Manchester City n’est pas resté sans réaction face à la punition qui lui a été infligé de la part de l’UEFA. Pour avoir enfreint les règles du Fair-Play financier, le club mancunien s’est vu suspendre pour deux années de la Ligue des Champions. Un verdict qu’il n’a pas accepté et a choisi de saisir le TAS pour annuler la sanction. L’institution spécialisée dans la résolution des litiges dans le domaine du sport a confirmé ce mercredi avoir été approchée par les responsables des Skyblues. Elle va maintenant étudier ce dossier très soigneusement, et livrer ensuite son verdict. Un verdict qui supplantera celui des instances européennes de football.

Manchester City est optimiste

 

Manchester City a fait un pas important dans l’optique d’être requalifié dans la plus belle des compétitions. Mais, il n’y a aucune garantie sur le fait que la décision finale puisse lui être défavorable. Il se murmure que les Anglais tablent au minimum sur une réduction de la sanction (de deux à un an). L’autre problème qui se pose? c’est le délai que se donne le TAS pour statuer sur ce cas. Dans le communiqué qui a été publié, il a été précisé qu’il est « impossible » aujourd’hui de donner la moindre date pour la décision finale. Si l’optimisme est de retour dans le camp des Sky Blues, il reste donc relativement mesuré.