Ligue des champions : Payet, enfin l’heure du réveil ?

LOUISA GOULIAMAKI / AFP

Alors que l’OM enregistrait mercredi dernier au Pirée sa dixième défaite consécutive en Ligue des champions (0-1), un record français, Dimitri Payet confirmait lui aussi ses difficultés dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Celui qui disputait en Grèce son seizième match en C1 n’a toujours pas réussi à y inscrire le moindre but. Que ce soit lors de ses deux campagnes avec Lille (dix matchs) et le club marseillais (six matchs), il est systématiquement resté muet, malgré 32 tirs effectués (dont dix cadrés). Et s’il a tout de même délivré deux passes décisives (une avec Lille en 2012-2013 contre le BATE Borisov puis une autre avec l’OM face à Naples la saison suivante), il n’a connu la victoire qu’à deux reprises, à chaque fois avec le LOSC (face au CSKA Moscou en 2011 et Borisov en 2012.

"Il se sent prêt"

Au-delà de ces statistiques, Payet est apparu très en-deçà de son niveau sur la pelouse du Stadio Georgios Karaiskaki, où il n’a quasiment apporté que sur coups de pied arrêtés. Une prestation qui a engendré nombre de moqueries sur les réseaux sociaux, où le numéro 10 marseillais est régulièrement raillé, notamment en raison de son palmarès, lui qui n'a remporté qu’une Coupe de la Réunion, en 2004. Mais il sait rebondir, et l’a déjà prouvé par le passé. Et il est attendu au tournant mardi soir contre Manchester City au Vélodrome, après avoir purgé ce week-end son deuxième match de suspension suite à son expulsion à Lyon, alors que ses coéquipiers sont allés s’imposer 1-0 samedi à Lorient. "Il s'est entraîné le jour du match et hier (lundi, ndlr). Il se sent prêt", a rassuré son entraîneur en conférence de presse, à la veille de la réception des Cityzens. 

La confiance de Villas-Boas 

André Villas-Boas a d’ailleurs tenu à cette occasion à apporter son soutien à un joueur cible de nombreuses critiques. Tout en reconnaissant que le Réunionnais n’est aujourd’hui pas à son "meilleur niveau" : "Dim était notre joueur clé la saison dernière. Il me dit qu'il peut encore faire mieux. Pour qu'il trouve un meilleur niveau, ça va aussi dépendre de l'équipe. Il doit retrouver ce niveau de la saison dernière, un niveau qui nous a amené en Ligue des champions. Ca peut revenir. On n'a pas bien démarré la saison dernière, mais on a bien fini et ça peut être le cas. Pas uniquement pour Payet, mais aussi pour d'autres joueurs. On va lui donner du temps et de la confiance. Il était absent ces deux journées et on a réussi à gagner. J'ai confiance en lui et je pense qu'il peut marquer cette saison comme l'année passée." Une marque de confiance à laquelle Dimitri Payet serait bien inspiré de répondre positivement, et pourquoi pas dès la réception des hommes de Pep Guardiola.