Ligue des champions (J3) : Ronaldo et Man U renversants, le Bayern et Chelsea en démonstration



Qui a dit que Cristiano Ronaldo était un boulet pour Manchester United ? Le Portugais est plutôt le sauveur des Red Devils. Comme lors de la précédente journée contre Villarreal, le quintuple Ballon d’Or s’est mué en héros en inscrivant le but de la victoire pour son équipe. A dix minutes du terme, son coup de casque a permis à MU de se défaire de l’Atalanta Bergame (3-2).

Un MU miraculé


L’équipe de Solskjaer l’a donc emporté. Un scénario qui était difficile à deviner à la mi-temps quand elle perdait 0-2 et sans rien montrer dans le jeu. A défaut d’agir, elle a cependant su réagir. Avant que Cristiano Ronaldo ne fasse parler la poudre, Marcus Rashford et Harry Maguire avait remis leur formation sur les bons rails. Dans la douleur, United parvient donc à gagner et prendre par la même occasion les commandes de sa poule.

Les Mancuniens devancent leurs adversaires du jour de deux points, de même que Villarreal. Le Sous-Marin Jaune a gagné chez les Young Boys de Berne (4-1). Rien n’est fait pour la qualification, avec les quatre équipes qui se tiennent en trois points.

Le Bayern sans pitié avec Benfica


Dans le groupe E, le Bayern est allé s’imposer largement sur le terrain de Benfica Lisbonne. En terre portugaise, les champions d’Allemagne ont dû se montrer patients. Après s’être vu refuser deux buts, ils ont réussi à forcer la décision à un quart d’heure du terme grâce à un coup franc splendide de Leroy Sané. Un but qui a tout débloqué, puisque la machine bavaroise s’est mise en route a totalement étrillé son hôte. Sané, Lewandowski et Everton, contre son camp, ont enfoncé les Lisboètes (0-4).

Vainqueur de ses trois premiers matches, le Bayern est bien parti pour finir premier. Benfica, pour sa part, devrait batailler pour la 2e place avec Barcelone, vainqueur de son côté de Dynamo Kiev (1-0).

Chelsea se déchaîne


La soirée a aussi vu la Juventus valider un troisième succès en autant de matches face au Zénit St-Petersbourg (1-0). Contre les Russes, les Turinois ont longtemps été en panne d’inspiration, avant de se détacher à la marque grâce à une réalisation tardive de Kulusevski. L’inspiration, Chelsea n’en a pas manqué en revanche. Bien qu’ayant perdu deux de ses attaquants sur blessure, en l’occurrence Romelu Lukaku et Timo Werner, l’équipe londonienne a pris aisément le meilleur sur Malmo (4-0). Jorginho a été parmi les buteurs, avec deux pénaltys transformés.

Pour finir, dans le groupe G, Lille a enchainé avec un nouveau match sans victoire. Les Dogues ont été tenus en échec chez eux par le FC Séville (0-0). Ils sont dans le dur mais gagnent une place au classement, en profitant de la défaite de Wolfsburg à Salzbourg (1-3). S’ils veulent croire en un passage au prochain tour, les hommes de Gourvennec devront absolument l’emporter en Andalousie dans quinze jours.

>