Les plus grands moments du FC Porto en Europe

Coupe des clubs champions 1987


Trois ans après sa première finale européenne, qui s’était soldée par une défaite contre la Juventus en Coupe des Coupes (1-2), le FC Porto allait remporter son premier trophée continental en 1987. Sous les ordres d’Artur Jorge, les Dragons s’adjugeaient la C1, alors appelée Coupe des clubs champions, en dominant en finale à Vienne le grand Bayern (2-1), trois fois vainqueur du trophée lors de la décennie précédente. Une finale face aux Munichois notamment marquée par l’égalisation de Rabah Madjer (79e), d’une géniale talonnade. Ce geste porte depuis le nom de l’Algérien, qui avait ensuite été passeur décisif sur le but vainqueur, signé Juary quelques instants plus tard.


Ligue des champions 2004

Vainqueur de la Coupe UEFA un an plus tôt (voir plus bas), José Mourinho allait offrir au FC Porto en 2004 son deuxième sacre dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Mais tout aurait pu s’arrêter dès les huitièmes de finale, face à Manchester United. Après l'avoir emporté 2-1 à l’aller, Benni McCarthy et ses coéquipiers étaient menés 1-0 à Old Trafford jusqu’à ce que l’ancien Monégasque Costinha n’arrache l’égalisation à la dernière minute. Et celui qui n’était pas encore le « Special One » avait fêté cette qualification avec une fameuse course de folie le long de la ligne de touche. Après avoir éliminé Lyon puis La Corogne, ils allaient littéralement surclasser l’AS Monaco en finale de cette Ligue des champions 2004 (3-0).


Coupe de l’UEFA 2003

C’est donc en 2003 que José Mourinho a remporté son tout premier titre européen, un an et demi après son arrivée à la tête des Dragons. Après avoir notamment écarté le Racing Club de Lens, puis la Lazio en demi-finales, les Portugais arrachent cette finale de la Coupe de l’UEFA face au Celtic à cinq minutes de la fin de la prolongation (3-2), dans un stade olympique de Séville rempli en grande majorité de fans du club de Glasgow. Le Brésilien Derlei, déjà auteur de l’ouverture du score à la fin de la première période de ce match à rebondissements, inscrira ensuite le but vainqueur. Le FC Porto s’adjuge un troisième titre continental, après la C1 de 1987 et la Supercoupe d’Europe, contre l’Ajax, en 1988.


Ligue Europa 2011

Annoncé comme l’héritier de Mourinho, dont il a été l’adjoint à Porto, Chelsea ainsi qu’à l’Inter, André Villas-Boas, prend à l’été 2010 les rênes de son club de cœur, avec qui il va réussir un impressionnant triplé. Il gagné le championnat portugais en finissant invaincu, la Coupe du Portugal et donc la Ligue Europa, nouveau nom de la Coupe UEFA depuis 2009. Sous les ordres du « Special Two », qui va devenir à 33 ans et 213 jours le plus jeune coach de l’histoire à remporter une Coupe d’Europe, Porto sort deux clubs espagnols (Séville, Villarreal), deux moscovites (CSKA, Spartak) avant de dominer en finale à Dublin une autre formation portugaise, Braga (1-0), sur une réalisation de l’inévitable Falcao, qui bat le record de buts dans la compétition sur une saison (17).


Ligue des champions 2021

Si on aurait pu citer la victoire en Supercoupe d’Europe de 1988, l’élimination de la Juventus en huitièmes de finale de cette édition 2020-2021 de la Ligue des champions (2-1, 2-3, a.p.) est le dernier exploit en date du FC Porto, qui n’avait plus sorti de grand club européen, et ancien vainqueur de la compétition, depuis Manchester United lors de son sacre de 2004. Et même si la Juve peine plus cette saison, éliminer l’équipe de Cristiano Ronaldo n’est jamais anodin. Et puis le scénario, avec une qualification arrachée à dix en prolongation à Turin par les hommes de Sergio Conceiçao, rend cette soirée encore plus spéciale…

>