La C1, « pas une obsession » pour Guardiola

Pep Guardiola vit actuellement sa quatrième saison en tant que manager de Manchester City. Avec cette équipe, le technicien catalan a tout gagné, sauf un trophée. Celui de la prestigieuse Ligue des Champions. Malgré tous les efforts consentis et aussi la motivation affichée dans cette épreuve, les Sky Blues n’ont pas pu aller au bout. Pis, ils n’ont même pas réussi à atteindre le dernier carré. Cette saison, ils ont la possibilité de mettre fin à cette attente. Toutefois, le chemin reste encore long puisqu’ils ne sont qu’en huitièmes de finale et leur futur adversaire est un sacré client, en l’occurrence le Real Madrid.

Guardiola : « C’est normal que les gens demandent la C1 »


Il y a quelques jours, Guardiola avait admis que s’il venait à quitter Manchester sans avoir réussi à soulever la Coupe aux grandes oreilles, comme il l’avait fait au Barça, ça serait un échec personnel. Cela étant, et même s’il est déterminé à réaliser cette quête, le technicien de 49 ans a assuré qu’il n’en faisait pas une obsession. « City était un club qui, pendant une décennie, bataillait pour rester en Premier League, et puis soudainement, ils ont été achetés par des gens d'Abu Dhabi et ils ont fait un bond en avant et gagné quatre championnats en une décennie, a-t-il rappelé à Post United. La seule chose qu'ils n'ont pas encore conquise, c'est une Ligue des Champions et c'est normal que les gens le demandent. C'est bien qu'ils la demandent même. Je vais essayer, et si ce n’est pas cette année alors l'année prochaine... Mais si on ne la gagne pas, ça ne sera pas la fin du monde. » Un discours sensé. Mais est-ce vraiment ce qu’il pense, ou est-ce une façon d’ôter la pression des épaules de ses hommes ?