Comment De Bruyne est devenu le joueur le mieux payé de Premier League

Ça ferait dix ans… S’il va au bout de son nouveau contrat, qui s’étend désormais jusqu’en 2025, Kevin De Bruyne aura passé dix années sous les couleurs de Manchester City. "Je ne peux pas être plus heureux, confiait-il après avoir paraphé son nouveau bail. Depuis que j'ai rejoint City en 2015, je me suis senti comme à la maison. J'adore les fans, ma famille est installée ici à Manchester et mon jeu s'est très bien développé. Ce club est orienté vers le succès. Il m'offre tout ce dont j'ai besoin pour maximiser mes performances signer ce contrat était donc une décision évidente."

Une décision d’autant plus évidente qu’il pourrait devenir le joueur le mieux payé de Premier League. D’après le Daily Mail, le Diable Rouge va ainsi émarger à 350 000 euros par semaine, soit un peu plus de 18 millions euros d’émoluments par année. Des gains qui donnent une idée de l’importance prise par De Bruyne chez les Citizens, dont il est le véritable dépositaire du jeu. Elu meilleur joueur du championnat anglais par ses pairs lors du dernier exercice, il a remporté pour la troisième fois le trophée de meilleur passeur de Premier League, égalant même un record détenu par Thierry Henry en délivrant 20 passes décisives.

Pas d'agent pour négocier, mais des stats


Et s’il n’a pas eu recours à un agent pour négocier cette prolongation de contrat, le joueur de 29 ans a en revanche fait appel à Analytics FC, une société d’analyse de données, sur le conseil d’avocats et de sa société de management, Roc Nation. Ce qui lui aurait permis d’obtenir un salaire aussi élevé. Analytics FC aurait ainsi procédé à une analyse de ses performances passées, présentes, et même prédit ses futures prestations !

Son importance dans l’équipe a aussi été soulignée, et ses émoluments comparés à ceux d’autres milieux offensifs de son calibre. Ce qui lui aurait permis de démontrer à ses dirigeants qu’il était sous-payé. "Kevin De Bruyne nous a demandé d’étudier tous les aspects de sa contribution à l’équipe et même de déterminer dans quelle mesure Manchester City est prêt à réussir dans les années à venir, en fonction de l’âge et de la qualité des joueurs, a déclaré à The Athletic Jérémy Steele, patron d’Analytics FC. Les résultats semblent l’avoir convaincu qu’il fait partie intégrante de l’équipe et que c’est le meilleur club pour poursuivre sa carrière."

Après avoir remporté deux titres de champion d'Angleterre, quatre Coupes de la Ligue et une Coupe d'Angleterre, l’international belge (80 sélections, 21 buts) espère maintenant réussir à soulever la Ligue des champions avec Manchester City, son deuxième club anglais après une expérience vite avortée à Chelsea (3 matchs en 2013-2014). D’abord prêté par les Blues la saison précédente au Werder Brême, où il a commencé à s’épanouir, il ensuite été transféré à Wolfsbourg, et a définitivement explosé. Et il s’éclate depuis en Premier League. Pour espérer atteindre son objectif, et retrouver le PSG dans le dernier carré de la C1, il faudra écarter mercredi soir le Borussia Dortmund, seulement battu 2-1 en Angleterre la semaine dernière.

>