Bayern-PSG : Trezeguet voit très grand pour Mbappé



Kylian Mbappé a une nouvelle fois su faire la différence dans un match couperet de Ligue des Champions. Face au Bayern Munich mardi soir en quart de finale aller (2-3), il a inscrit un doublé dans une rencontre lors de laquelle le PSG a subi jusqu'à 31 tirs sur le but gardé par Keylor Navas. Comme lors de la rencontre à Barcelone lors du huitième de finale aller (un triplé lors du succès du PSG 1-4, ndlr), Mbappé a fait pencher la balance. Aussi, il est devenu le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain en phase à élimination directe avec 7 réalisations, une de plus que Zlatan Ibrahimovic.

"Il s'affirme comme le légitime successeur de Messi ou Ronaldo"


Le champion du monde 1998 David Trezeguet est revenu sur cette performance, dans un entretien accordé au Parisien. Le cinquième meilleur buteur de l'histoire des Bleus a adoré : "Les grands matchs appartiennent aux grands joueurs. Ce n’est pas une phrase anodine. Kylian en a fait, une fois de plus, l’éclatante démonstration. C’est la marque des grands. Il est davantage motivé par ces rencontres de très haut niveau. Ça se sent. On avait déjà pu s’en apercevoir à Barcelone. Il dégage une impression de facilité. Il est fort dans son corps et dans sa tête. Quand il est attendu, il répond présent", a-t-il jugé.




Les perspectives d'avenir de Mbappé, encore sous contrat avec le PSG jusqu'en 2022, sont grandes, selon le natif de Rouen. De quoi en faire un candidat crédible au Ballon d'Or ? "Il est sur le bon chemin en tout cas. Il s’affirme comme le légitime successeur de Messi ou de Ronaldo. Il est le mieux placé pour prendre leur place", a expliqué David Trezeguet. "Paris a accompli un pas vers l’avant et a toutes les cartes en main pour se hisser en demi-finale. Mais il faudra se méfier, car en face c’est le Bayern. Les Allemands ne lâcheront rien, même si l'absence de Lewandowski représente un handicap majeur. Il est unique", a-t-il nuancé, en ce qui concerne le futur de l'équipe dirigée par Mauricio Pochettino.




>