Suède: Le sélectionneur appelle six réservistes en plus dans une bulle sanitaire

Panoramic

 

Mieux vaut prévenir que guérir, et ça le sélectionneur suédois Janne Andersson l'a bien compris. Après avoir révélé mardi dernier que ses deux milieux de terrain Dejan Kulusevski et Mattias Svanberg étaient positifs au Covid-19, des mesures ont été prises par le staff et le sélectionneur pour anticiper des absences supplémentaires en cas de propagation du virus au sein de son effectif. Ce ne seront désormais plus 26 mais 32 joueurs qui seront sélectionnés au total pour l'équipe de Suède, les six nouveaux concernés seront malgré tout mis à l'écart dans une bulle sanitaire, à part des autres avec des entraînements en groupe séparés.

Le coach de la sélection s'est d'ailleurs exprimé à ce sujet au micro des journalistes, en conférence de presse, ce jeudi : "Nous avons évalué la situation et décidé de nous couvrir davantage, ce qui nous a conduits à prendre cette décision de créer une bulle de réserve". Une situation similaire à son futur adversaire qu'ils affronteront lundi, l'Espagne. En effet, la sélection de Luis Enrique a elle aussi connu deux cas positifs avec Diego Llorente et Sergio Busquets, le sélectionneur a d'ailleurs fait appel à pas moins de 17 joueurs de réserve, dont 11 proviennent de l'équipe d'Espagne espoirs. Le premier match de leur championnat d'Europe aura donc un goût de cluster, mais aussi de frayeur, par peur que les deux équipes se contaminent.

 

Six joueurs jusqu’à dimanche


Les six joueurs appelés en renfort sont donc : Mattias Johansson, Isaac Kiese Thelin, Niklas Hult, Jacob Rinne, Jesper Karlsonn et Joakim Nilsson. Ils seront entraînés à part par le coach des -21 ans, Poya Asbaghi. Le sélectionneur suédois a expliqué qu'ils seront là seulement jusqu’à dimanche, avant de transmettre à minuit, la veille de son premier match, la sélection finale avec les joueurs qui participeront au championnat d'Europe. Une fois la liste transmise, aucun changement ne pourra être effectué hormis le gardien de but.

>