Euro 2020 : Les premières vérités pour le tirage au sort



C’est toute la particularité de cet Euro 2020 à l’organisation baroque. Les éliminatoires à peine terminés, le tableau de la phase finale se dessine déjà, alors que le tirage au sort n’est programmé que dans une dizaine de jours à Bucarest. L’UEFA ayant opté pour une organisation éclatée dans 12 villes de 12 pays différents pour le 60eme anniversaire de sa compétition-phare de nations, chaque poule se disputant dans deux villes différentes, la Confédération européenne avait choisi de ne pas qualifier d’office toutes les nations-hôtes. En revanche, en cas de qualification, les sélections avaient la garantie d’évoluer à domicile pour leurs trois matchs du premier tour (ou deux, un tirage au sort étant effectué en cas de confrontation entre 2 pays-hôtes). 7 organisateurs se sont qualifiés via la phase de qualification et 4 sont encore en course pour le faire via les barrages. Ce sont donc autant de places déjà attribuées.

 

L'Angleterre avec l'Ecosse, l'Espagne avec l'Eire ?

L’Italie sera ainsi dans le groupe A et disputera ses trois matchs du premier tour à Rome. La Russie et le Danemark figureront dans le groupe B. Les Pays-Bas seront dans le C, potentiellement en compagnie de la Roumanie, qui disputera un barrage en mars prochain. Même chose pour l’Angleterre, dans l’attente de l’Ecosse dans le groupe D, pour l’Espagne avec l’Eire dans le E et l’Allemagne avec la Hongrie dans le F. A noter que si la Roumanie et la Hongrie, tous deux pays organisateurs, figurent dans le même barrage à quatre, un tirage au sort additionnel sera effectué après ces fameux barrages pour finaliser le tableau. Cette situation permet aussi de se projeter sur les matchs à élimination directe, le premier du groupe de l’Italie affrontant en 8eme de finale le deuxième de celui avec les Pays-Bas et l’Ukraine, par exemple.

Le tableau actuel de l’Euro 2020


Groupe A (Rome et Bakou)
Italie
Pot 2
Pot 3
Pot 4

Groupe B (Saint-Pétersbourg et Copenhague)
Belgique
Russie
Danemark
Pot 4

Groupe C (Amsterdam et Bucarest)
Ukraine
Pays-Bas
Pot 3
Barrage Ligue A (Islande, Hongrie, Israël, Roumanie)/Pot 4

Groupe D (Londres et Glasgow)
Angleterre
Pot 2
Pot 3
Barrage Ligue C (Ecosse, Norvège, Serbie, Bulgarie)

Groupe E (Bilbao et Dublin)
Espagne
Pot 2
Pot 3
Barrage Ligue B (Bosnie-Herzégovine, Irlande du Nord, Slovaquie, Eire)

Groupe F (Munich et Budapest)
Allemagne
Pot 2
Pot 3
Barrage Ligue A (Islande, Hongrie, Israël, Roumanie)/Pot 4

L'Ukraine et la Russie séparées pour des raisons politiques

Après avoir raté un statut de tête de série pour un petit point, la France héritera à coup sûr d’un gros poisson en sortant du pot 2. En effet, elle sait déjà que l’Italie, l’Angleterre, l’Espagne ou l’Allemagne se dressera sur sa route dès le premier tour, avec en plus la perspective d’affronter ces nations à l’extérieur. Pourquoi les Bleus ne peuvent être dans les deux autres groupes ? Parce que la Russie, affiliée au groupe B, et les Pays-Bas, attribués au groupe C, figurent aussi dans le deuxième chapeau. La Sbornaïa connait elle quasiment l’intégralité de sa poule. Elle y sera accompagnée du Danemark, co-organisatrice, mais aussi de la Belgique. Le 3eme du dernier Mondial et l’Ukraine sont les deux seules têtes de série à ne pas avoir de villes-hôtes. Et comme l’Ukraine ne peut se retrouver dans la poule de la Russie pour des raisons politiques, elle est placée automatiquement en compagnie des Pays-Bas dans le groupe C. Ne reste plus que le B aux Diables Rouges.

Les Bleus avec le Portugal et le pays de Galles ?

Au-delà d’un adversaire costaud dans le premier pot, les Bleus pourraient hériter d’un groupe de la mort. Champion d’Europe en titre, le Portugal sera dans le troisième chapeau. Comme la Turquie et la Suède, qui ont récemment battu la France en éliminatoires. L’Autriche et la République tchèque sont les deux autres adversaires potentiels pour les hommes de Didier Deschamps. Il pourrait aussi y avoir des pièges à éviter dans le quatrième pot, en fonction des différents vainqueurs des barrages. Le pays de Galles y figure aussi, après avoir atteint la demi-finale du dernier Euro dans le sillage de Gareth Bale. Il y a de quoi avoir déjà hâte d’y être.

Equipes restantes au tirage au sort


Pot 2
France
Pologne
Suisse
Croatie

Pot 3
Portugal
Turquie
Autriche
Suède
République tchèque

Pot 4
Pays de Galles
Finlande
Vainqueur barrage Ligue D