Giro : Les organisateurs critiqués par le Mouvement Pour un Cyclisme Crédible

Après l’équipe Androni Giocattoli-Sidermec, le choix de RCS Sport fait tiquer du côté du MPCC. Le Mouvement Pour un Cyclisme Crédible, qui regroupe des équipes professionnelles impliquées dans la lutte contre le dopage, a publiquement critiqué la décision des organisateurs du Giro d’accorder des invitations aux formations Eolo-Kometa et Vini Zabù, qui sont en-dehors de cette organisation. Cette dernière critique les décisions de RCS Sport qui, à ses yeux, n’a pas pris « en considération le critère éthique ». Le cas du coureur italien Matteo Spreafico fait débat entre RCS Sport et le MPCC. L’Italien a, en effet, été suspendu à titre provisoire à l’occasion du dernier Tour d’Italie, durant lequel il a été testé positif à un anabolisant. « Le cas de Vini Zabu est plus problématique : l'équipe, qui fut par le passé membre du MPCC et a décidé de stopper son engagement auprès du mouvement, a subi un contrôle positif sur le Tour d'Italie 2020 », rappelle le mouvement dans son communiqué.


Le MPCC demande plus de transparence pour les invitations


Selon le MPCC, le contrôle antidopage positif subi en 2020 par Matteo Spreafico est un « épisode regrettable » qui « aurait dû peser dans la décision des organisateurs, dont il apparaît difficile de comprendre la teneur réelle des critères de sélection, aussi bien sur le plan éthique que sportif ». Actuellement dirigé par Roger Legeay, ancien directeur d’équipe, et regroupant une majorité d’équipes World Tour et la quasi-intégralité des ProTeams, le MPCC a critiqué le fait que RCS Sport n’ait pas suivi « l'exemple d'autres entités organisatrices majeures, comme ASO ou Flanders Classics », qui donnent la priorité aux équipes membres du MPCC au moment de distribuer les rares invitations auxquelles les organisateurs de courses ont droit. Une prise de position qui ne devrait toutefois pas faire bouger la position des organisateurs du Tour d’Italie, qui ont décidé de permettre à trois des quatre principales ProTeams italiennes de participer à l’épreuve.

>