Giro : Le profil de la 21eme étape

Tout va se jouer sur ce seul contre-la-montre. A égalité au classement général, seulement départgés par les centièmes de seconde cumulés sur les deux premières étapes contre-la-montre, Jai Hindley et Tao Geoeghegan Hart vont s’expliquer à l’occasion de la dernière étape du Giro 2020. Comme le veut une tradition du Tour d’Italie, cette dernière journée de course est dédiée à un contre-la-montre tracé autour de Milan et, pour cette édition 2020, c’est la ville de Cernusco sul Naviglio qui accueillera le départ de cette dernière étape, dont la principale particularité est d’être... absolument plate !


Un terrain de jeu parfait pour Ganna ?


En effet, dans la banlieue milanaise, aucune difficulté ne sera à signaler au long des derniers 15,7km de cette édition 2020 du Giro. Les seuls soucis pourront venir des rares virages, essentiellement à angle droit, qui jalonneront un parcours composé en majorité de longues lignes droites menant au cœur de Milan. Les relances seront rares, notamment au niveau du temps intermédiaire placé Via Padova, avec une épingle à cheveux qui viendra couper le rythme des coureurs. Un parcours qui, après celui en descente de Palerme puis celui plus ardu du vignoble du Prosecco, devrait offrir un terrain de jeu idéal pour le champion du monde, Filippo Ganna, qui a gagné les deux premiers contre-la-montre au cours des trois semaines de course. Un dernier effort qui, à coup sûr, sacrera le vainqueur de ce 103eme Tour d’Italie.